Naturata pense bio pour le client et le producteur

Publié

Naturata pense bio pour le client et le producteur

LUXEMBOURG - La
chaîne luxembourgeoise
de magasins bio fêtera ses 20 ans en octobre.

Roland Majerus et Änder Schanck participent à l'aventure de Naturata depuis son lancement, le 16 octobre 1989.

Roland Majerus et Änder Schanck participent à l'aventure de Naturata depuis son lancement, le 16 octobre 1989.

Alors que les produits bio ont connu leur essor auprès du grand public il y a dix ans, Naturata fête cette année ses... vingt ans au Luxembourg. «On a vu les clients évoluer.

Au départ, c'étaient des idéalistes. Maintenant, ce sont toutes sortes de gens qui veulent manger bon et sain», résume Roland Majerus, directeur de Naturata.

Le magasin est né d'un besoin des agriculteurs. En 1988, ils étaient six à se regrouper dans la coopérative Biog. Leur but, produire bio et vivre de leur production. Ils sentent vite le besoin de vendre eux-mêmes leurs produits et lancent, en 1989, un magasin au Rollingergrund. C'était alors la plus grande surface bio du pays.

«Les gens ont apprécié l'idée, on a eu bonne presse et le magasin a marché», se souvient Änder Schanck, administrateur délégué d’Oikopolis, le groupe créé par les fondateurs qui détient Naturata. Vingt ans après, Biog compte 21agriculteurs et Naturata six enseignes, dont un supermarché à Münsbach et un magasin à la ferme.

Le groupe s'est aussi investi dans la restauration. «On voulait montrer aux gens comment cuisiner bio», dit Änder Schanck. Naturata a lancé un restaurant il y a quatre ans à Münsbach. En février, il a ouvert un snack bio à Luxembourg. Le groupe emploie 150personnes, dont 90 pour Naturata.

Linda Cortey

Ton opinion