Stagnation des voyages – Neptun Cruises espère un retour vers les croisières

Publié

Stagnation des voyagesNeptun Cruises espère un retour vers les croisières

ESCH-SUR-ALZETTE- Après une croissance constante entre 2007 et 2011, Neptun Cruises a vu le nombre de ses clients stagner les deux années suivantes.

«L’année 2014 doit être pour notre société l'année de la reprise». C’est en tout cas la perspective annoncée par Frank Linster, managing director de Neptun Cruises. La filiale des Voyages Flammang, dont la croisière est la grande spécialité, a présenté la semaine dernière sa nouvelle brochure 2014 avec un objectif ambitieux clairement affiché: séduire toujours plus de francophones. «Nous avons connu une croissance constante de 15% par an entre 2007 et 2011. Mais ces deux dernières années, nous avons stagné», reconnaît Frank Linster.

L’année passée, le voyagiste a enregistré 7 000 clients environ. Principale raison invoquée pour expliquer cette stagnation, le manque de confiance dû à la crise économique qui frappe particulièrement l'Union européenne. Plus surprenant, les turbulences politiques au Grand-Duché semblent également avoir joué un rôle dans la chute des réservations dans les trois premiers trimestres.

Clientèle plutôt aisée

«Heureusement, elles ont repris de plus belle à la fin octobre», précise Frank Linster. Bien évidemment, le naufrage du Costa Concordia il y a deux ans a également fait une très mauvaise publicité au produit croisière. «Nous en subirons les conséquences jusqu’à ce que l’épave soit définitivement retirée des eaux», craint le directeur.

Paradoxe de cette morosité, son entreprise de dix salariés, qui a réalisé 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, a pu compter sur ses produits haut de gamme. Une preuve que sa clientèle, dont la moyenne d’âge est de 46 ans, est plutôt aisée. Dans l’avenir, Neptun Cruises compte toutefois rajeunir cette même clientèle en proposant aussi des produits adaptés aux familles.

(Thomas Holzer)

Ton opinion