Neymar jr's five – Neymar est venu pour la fin de son tournoi

Publié

Neymar jr's fiveNeymar est venu pour la fin de son tournoi

LUXEMBOURG/PRAIA GRANDE – Les équipes participant au Neymar Jr's Five ont profité de la dernière journée samedi, marquée par la venue de la star du football.

Neymar était le roi samedi à Praia Grande. C'est d'ailleurs en quelque sorte lui qui avait invité les 75 équipes, qui disputaient le tournoi Neymar Jr's Five au sein de son institut, situé à quelques rues d'une maison dans laquelle il a grandi. Pour le dernier jour de compétition, l'attaquant est venu en personne rendre visite aux joueurs amateurs venus de toute la planète.

Placé au cœur d'un imposant et strict dispositif de sécurité, il a assisté aux victoires du Brésil chez les femmes puis du Mexique chez les hommes. Avant de défier ces lauréats avec un groupe d'amis, dans une ambiance très détendue, faisant même venir brièvement son fils de 7 ans sur la pelouse. Neymar a souvent tenté des gestes techniques spectaculaires, quitte à perdre quelques ballons. Certains adversaires, très joueurs, ont aussi tenté de feinter le joueur du PSG, sans grand succès globalement.

«Le pays du football»

Comme la plupart des équipes, les Crazy French du Luxembourg, éliminés de la compétition vendredi, sont venus dans une tenue inadaptée. Leur combinaison shorts-claquettes aurait été parfaite sous le soleil de la veille, mais pas avec le temps menaçant et les quelque 12°C de samedi. Les observateurs se sont ainsi souvenus que c'était actuellement l'hiver dans l’État de São Paulo.

«On a bien profité de cette dernière journée, c'est une opportunité unique de voir Neymar», se réjouissait Belale peu après la photo de groupe avec le champion. Samir et Ahmed, quant à eux, étaient «ravis d'avoir découvert le Brésil, le pays du football». Ils ne sont cependant pas allés jusqu'à se rendre dans le salon de coiffure temporaire, qui proposait de reproduire les différentes excentricités capillaires arborées par Neymar ces dernières années.

(De notre envoyé spécial à Praia Grande, Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion