Conflit: «Ni les États-Unis, ni la Russie ne tenteront d’utiliser l’arme nucléaire»

Publié

Conflit«Ni les États-Unis, ni la Russie ne tenteront d’utiliser l’arme nucléaire»

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a affirmé à l’issue d’une réunion à Ankara que les deux puissances ne parviendront pas à cet extrême, malgré des menaces par le passé.

Recep Tayyip Erdogan s’est félicité que «ni les États-Unis, ni la Russie ne tenteront d’utiliser l’arme nucléaire» après la réunion des patrons des renseignements de ces deux pays, à Ankara.

Recep Tayyip Erdogan s’est félicité que «ni les États-Unis, ni la Russie ne tenteront d’utiliser l’arme nucléaire» après la réunion des patrons des renseignements de ces deux pays, à Ankara.

via REUTERS

«Ni les États-Unis, ni la Russie ne tenteront d’utiliser l’arme nucléaire», a affirmé, jeudi, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, après la réunion des patrons des renseignements de ces deux pays à Ankara. «Selon les informations que j’ai reçues de la part de mon directeur du renseignement concernant les États-Unis et la Russie, aucune des deux parties ne sera tentée d’utiliser l’arme nucléaire», a-t-il déclaré.

Le patron de la CIA, William Burns, et son homologue russe, Sergueï Narychkine, se sont retrouvés en début de semaine, dans la capitale turque. L’Américain avait alors mis en garde le chef des renseignements russes contre les conséquences d’un recours à l’arme nucléaire, que la Russie a menacé d’utiliser en Ukraine, selon la Maison-Blanche.

Washington avait précisé, à propos de cette rencontre, qu’il ne s’agissait «pas de négociations de quelque sorte que ce soit», ni «de discuter d’un règlement de la guerre en Ukraine».

(AFP)

Ton opinion

15 commentaires