Nicolas Sarkozy trouve à qui parler

Publié

Nicolas Sarkozy trouve à qui parler

RABAT - Mohammed VI n'a pas le même avis que Nicolas Sarkozy.
Il revendique un «statut avancé» et privilégié avec l’UE.

Tout en se déclarant prêt à «explorer» l’idée d’Union de la Méditerranée du président français, le souverain du Maroc, Mohammed VI, a demandé au président français Nicolas Sarkozy avant tout d’agir au sein de l’UE en faveur d’un statut de partenaire privilégié pour le Maroc.

«Ce projet ambitieux consacrera le rôle pionnier de mon pays dans le rapprochement des deux rives de la Méditerranée», a-t-il ajouté. Selon un diplomate d’un pays européen, les Marocains sont très attentifs à ce que l’Union méditerranéenne ne casse pas ce qui existe, notamment le processus de Barcelone initié par l’UE en 1995.

«Il est clair que ce processus connaît des difficultés, mais il y a de grandes chances que l’Union méditerranéenne en connaisse elle aussi dans une région aussi complexe», ajoute le diplomate. Le souverain marocain a repris en termes plus diplomatiques les réserves de la Commission européenne.

Quelques heures plus tôt, Bruxelles avait en effet indiqué attendre des «clarifications» de la France sur son projet d’Union euro-méditerranéenne. Selon elle, il doit «s’appuyer sur les politiques de l’Union européenne pertinentes dans ce domaine, comme le processus de Barcelone ou la politique européenne de voisinage».

Ton opinion