Réseaux sociaux – Non, ces images n’ont rien à voir avec l'Ukraine

Publié

Réseaux sociauxNon, ces images n’ont rien à voir avec l'Ukraine

Certaines images censées illustrer le conflit ukrainien sont partagées en masse depuis plusieurs heures sur les réseaux sociaux. Mais elles ne sont pas récentes.

Le phénomène revient à chaque attentat, chaque catastrophe naturelle, chaque événement marquant. Sur les réseaux sociaux, les internautes partagent en masse des images toutes plus impressionnantes les unes que les autres, sans que l’on sache vraiment d’où elles proviennent. Or, certaines photos ou vidéos datent de plusieurs années ou ont été réalisées bien loin de l’Ukraine, où la guerre a éclaté jeudi. Voici quatre exemples parmi tant d’autres.

1 - Des avions russes dans le ciel ukrainien?

L’une des vidéos les plus partagées en ce moment sur les réseaux sociaux est censée montrer des avions russes en train de frôler des bâtiments dans le ciel ukrainien, après l’annonce de Vladimir Poutine. «Défilé des avions russes au-dessus de Kiev», peut-on notamment lire sur Twitter. «Des avions russes dans le ciel ukrainien. La guerre en Europe vient de commencer…» écrit un autre utilisateur.

Cette vidéo, reprise par certains médias comme Times Now en Inde, n’a toutefois aucun lien avec le conflit en Ukraine. Il s’agit de l’extrait d’une vidéo datant de 2020, qui montrait une répétition générale de la «parade de la victoire» organisée tous les 9 mai en Russie, pour commémorer la fin de la Seconde Guerre mondiale, explique le site AFP Factuel.

2 - Une explosion... en Chine

Les images sont saisissantes: une explosion, des cris, des pleurs, des flammes et un énorme nuage de fumée dans la nuit. «Bombardement d’une centrale électrique à Kiev», affirme un internaute sur Twitter. Mais cette vidéo n’a aucun rapport avec l’Ukraine. Elle est reprise à toutes les sauces depuis 2015 et vient en réalité de Chine, explique TF1. Cette année-là, une explosion avait ravagé un entrepôt de produits chimiques à Tianjin. Le drame avait fait 173 morts et près de 800 blessés. Plusieurs médias se sont fait avoir, comme la chaîne de télévision italienne Mediaset, qui a diffusé ces images pour illustrer les bombardements en Ukraine.

3 - La fille dans le bus

Les ongles impeccablement manucurés, une jeune femme assise dans un bus consulte son téléphone portable. Sa main gauche tient fermement ce qui semble être une Kalachnikov. «La vie en Ukraine, en ce moment», peut-on lire en légende de cette photo postée par le compte Terror Alarm, notamment. Cette image a été partagée sur des comptes en anglais et en italien.

Là encore, l’image a été sortie de son contexte. Elle est apparue il y a environ deux ans sur Reddit. «Une fille dans un train en Bélarus avec un AK», peut-on lire en légende. France 24 a pu retrouver la trace de la jeune femme, qui vit en Sibérie. La photo originale a été publiée sur son compte Instagram le 27 mars 2020.

Interrogée par le média, Ekaterina Gladkikh explique qu’elle rentrait d’un shooting photo lorsque le cliché a été pris. «Bien sûr, l’arme était fausse. Je suis habituée au fait que la photo soit interprétée d’une manière complètement différente. Les gens discutent de tout dans les moindres détails, même de mes ongles. Ça ne me dérange pas», explique-t-elle.

4 - Des parachutistes en approche

Une vidéo largement partagée en ligne montre une nuée de parachutistes en train d’arriver depuis les airs, dans ce qui semble être une opération militaire. «Des parachutistes militaires russes débarquent en Ukraine, près de Kharkov», explique un internaute. Un journaliste de la BBC a tenu à préciser que ces images montraient en fait des exercices militaires russes réalisés en 2018 près de Vostok. En réalité, cette vidéo date au plus tôt du 5 septembre 2016, date à laquelle elle est apparue sur une plateforme russe de visionnage.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion