A Paris – North West fait le buzz au défilé de son papa Kanye

Publié

À ParisNorth West fait le buzz au défilé de son papa Kanye

La petite fille a fait une apparition surprise en rappant lors de la présentation de la collection de son père. Hic: le titre qu'elle chante n'est pas d'elle et ça coince.

La petite North a rappé pour le plus grand plaisir de son paternel.

La petite North a rappé pour le plus grand plaisir de son paternel.

DR

Les images sont attendrissantes et ont fait rapidement le tour de la planète people. Lundi à Paris, la petite North 6 ans, fille de Kim Kardashian et de Kanye West, a rappé à la fin du défilé de son paternel. Petit hic: le titre qu'elle a interprété, «What I Do», n'est pas d'elle et il a été repris sans autorisation. Il est l’œuvre de ZaZa, une enfant américaine star d'Instagram avec 1,6 million d'abonnés (voir la vidéo ci-dessous). Ses parents ont donc interpellé Kim et Kanye sur les réseaux sociaux.

«Nous sommes fiers d'avoir une fille créative. Nous pensons que la créativité, qu'elle vienne d'un enfant ou d'un adulte, mérite du respect. Ce qu'ont fait Kim et Kanye avec leur fille est OK», ont d'abord écrit les parents en précisant qu'ils n'étaient pas «en colère». Ils ont ensuite changé de ton en regrettant que le couple de stars n'ait pas crédité ZaZa sur les réseaux sociaux: «S'il vous plait, montrez votre amour et soutenez la création originale d'abord! On n'a pas envie que le voyage créatif de notre fille dans le monde de l'"entertainment" (NDLR: divertissement en anglais) soit siphonné par d'autres». Kim Kardashian n'est pas restée insensible à ces critiques.

Elle a rapidement réagi en commentant le post des parents de ZaZa. «North est une immense fan de votre fille. Elle est inspirée par ce qu'elle fait. La performance de North sur une chanson remixée de ZaZa est quelque chose qu'elle a demandé à faire à la toute dernière minute et à la surprise générale. Je n'ai pas voulu intentionnellement ignorer le crédit alors qu'il était dû à votre fille», s'est justifiée Kim, tout en glissant qu'elle «adorerait» que les deux enfants se rencontrent «prochainement».

(L'essentiel/fec)

Ton opinion