Insolite en Suisse – «Notre fils est né le 2 février 2022 à 22h22!»
Publié

Insolite en Suisse«Notre fils est né le 2 février 2022 à 22h22!»

Un hôpital suisse a vu naître le petit Aaron, mercredi soir, à une date et une heure symboliques. On sait déjà quel sera son chiffre fétiche.

Aaron a vu le jour mercredi soir à l’Hôpital Daler à Fribourg.

Aaron a vu le jour mercredi soir à l’Hôpital Daler à Fribourg.

20min/lecteur reporter

Les contractions ont commencé vers 20h, mercredi. À l’Hôpital Daler à Fribourg, en Suisse, les futurs parents pensaient alors au moment symbolique auquel leur enfant pourrait voir le jour, et c’est arrivé: «Il était pile-poil 22h22, le 2.2.22, lorsque mon fils est sorti du ventre de sa mère Nina», raconte Alex, papa du petit Aaron. Les parents du nouveau-né confient qu'ils avaient ce jour-là dans le viseur depuis quelque temps.

«On était arrivés au terme de la grossesse, et ma femme et moi avons voulu provoquer la naissance, comme pour notre premier enfant, confie le papa. Plus tard, quand on a regardé l’horloge dans la salle d’accouchement, tout le monde a halluciné. On n’en revenait pas. C’est incroyable!»

Provoquer l’accouchement

Et la symbolique ne s’arrête pas là pour ce couple domicilié non loin de la frontière française. «Aaron est né dans la salle d’accouchement n°2, c’est notre deuxième enfant», se réjouit Alex, en faisant référence à sa fille aînée Alina, 9 ans. Une des sages-femmes de l’établissement privé confirme que le couple a eu de la chance: «Même avec un déclenchement, on ne sait jamais quand le bébé va arriver. L’attente peut parfois durer jusqu’à trois jours.»

Cette dernière rappelle néanmoins que la volonté de certains parents de voir leur enfant naître à une date symbolique n’est pas un motif suffisant pour provoquer un déclenchement. «Celui-ci doit se faire pour des raisons médicales. C’est le gynécologue qui en décide», conclut-elle.

(L'essentiel/Lauren von Beust)

Ton opinion