«Nous aurions adoré tester nos études avant»

Publié

«Nous aurions adoré tester nos études avant»

LUXEMBOURG - Une centaine d'élèves testent la vie étudiante pendant leurs vacances. Les
étudiants les envient.

Une centaine d'élèves du secondaire participaient au dispositif «Testez nos facultés».

Une centaine d'élèves du secondaire participaient au dispositif «Testez nos facultés».

Sarah Brock/L'essentiel

Cinq nouveaux «étudiants» suivent le cours de maths à l'Université du Luxembourg. Comme une centaine d'élèves en dernière année, ils se sont inscrits pour tester le quotidien des étudiants pendant les vacances. Participant à trois cours en moyenne, les cinq ont choisi de s'initier aux dérivées. L'invitation de l'Uni, une première cette année, est très enviée par les «vrais» étudiants dans la salle.

David et David auraient voulu participer à un tel dispositif, affirment ces étudiants qui préparent un bachelor en sciences économiques et gestion. Deux jours après la rentrée, David, 18 ans, inscrit en informatique, a constaté qu'il préférerait faire de l'économie.

L'autre David, 20 ans, a déjà «testé» une année de maths avant. «C'est rassurant pour les élèves de voir que même à la fac, il ne faut pas tout savoir, on peut poser des questions. Mais c'est à double tranchant, estime Jean-Luc Marichal, prof de maths. Déphasés, les élèves ne comprennent pas grand-chose. Ça peut les décourager». Comme s'ils lui donnaient raison, les cinq élèves profitent de la pause pour regagner la liberté des vacances.

Sarah Brock

Ton opinion