Concert au Luxembourg – «Nous consacrer au second album l’année prochaine»
Publié

Concert au Luxembourg«Nous consacrer au second album l’année prochaine»

ESCH-BELVAL – Le trio folk berlinois Mighty Oaks revient pour son troisième concert au Grand-Duché de l’année.

Vous allez jouer pour la troisième fois au Luxembourg cette année. Une vraie histoire d’amour?

Ian (chanteur): Oui, nous apprécions beaucoup le fait de revenir ici. L’affluence de notre premier concert, qui était certes gratuit, nous avait surpris. Et le concert en open air (pour la FDLM à Dudelange) était vraiment extra. Même si cette fois, les fans devront payer (rires).

«Howl» s’est classé dans le top 10 en Allemagne et en Suisse. Vous attendiez-vous à un tel succès?

Non. D’autant que c’est toujours difficile pour un premier album. Mais nous en sommes vraiment heureux. Nous avons également été bien accueillis dans les autres pays au cours de la tournée, une bonne surprise.

Cela n’a pas trop changé vos vies?

Ça faisait déjà plusieurs années que nous étions sur les routes. La tournée actuelle est longue, ce n’est pas toujours facile, mais nous avons encore tant de choses à faire!

Comme un second album, par exemple. Travaillez-vous dessus?

Nous avons prévu de nous y consacrer l’année prochaine. Nous allons d’abord nous reposer un peu en janvier, puis nous allons nous remettre à l’écriture. Car nous composons rarement en tournée, nous avons besoin d’être au calme pour cela.

Les voix et les harmonies sont centrales dans votre musique. Est-ce que cela a été l’élément unificateur?

Oui, c’est la base pour nous. Nous sommes tous les trois songwriters, donc nous en connaissons l’importance. Même si, en général, nous commençons le plus souvent par les parties musicales lorsque nous composons.

Le folk est une musique réputée mélancolique. Mais chez vous, cela sonne positif…

La musique brasse toutes sortes d’émotions différentes. Chez nous, les chansons tristes sont liées à des sujets comme les relations amoureuses, par exemple. Mais d’autres véhiculent en effet quelque chose de positif. Cela doit venir de notre côté américain.

Quels artistes vous ont inspiré ou vous inspirent?

Nous en apprécions beaucoup, et pas uniquement des artistes folk. Je citerais Led Zeppelin, les Doors, les Beatles, mais également Modest Mouse, Aretha Frankil ou Coldplay. Beaucoup de styles différents, en réalité.

Le folk a fait son grand retour ces dix dernières années. Qu’en pensez-vous?

Nous faisons simplement la musique que nous aimons, celle qui nous rend heureux. Et nous allons continuer à évoluer, nous n’allons pas nous enfermer dans un seul rôle.

Vous vivez à Berlin. Le lieu idéal pour les artistes?

En fait, nous sommes surtout la plupart du temps en tournée. Mais, oui, nous apprécions beaucoup cette ville. Même si nous n’y vivrons pas forcément toujours.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Ton opinion