Coronavirus au Luxembourg – «Nous sommes assis sans masque sur le même banc»

Publié

Coronavirus au Luxembourg«Nous sommes assis sans masque sur le même banc»

LUXEMBOURG - Les élèves sont tous de retour à l’école et cela pose des problèmes de respect des mesures de sécurité, racontent certains lycéens, inquiets.

Depuis le retour de l’ensemble des lycéens, la distanciation sociale est plus compliquée à respecter.

Depuis le retour de l’ensemble des lycéens, la distanciation sociale est plus compliquée à respecter.

Depuis lundi, les groupes A et B n’existent plus et les élèves sont à nouveau au complet en classe. Et ce jusqu’à la fin de l’année scolaire, le 15 juillet. Une mesure peu rassurante pour certains d’entre eux.

«Ce supposé retour à la normalité avant les vacances me fait peur. Dans une classe de 23, nous sommes plusieurs sans masque et jusqu’à deux personnes qui se partagent le même banc», constate Tiago*, qui fréquente un lycée d’enseignement général à Esch-sur-Alzette. Selon ses observations, «plusieurs jeunes ne se désinfectent plus les mains et les accolades se multiplient».

«Les profs ne nous racontent rien»

Dans un autre établissement à Luxembourg, au moins une classe a été placée en quarantaine, informe une lycéenne. «Maintenant, nous devons porter le masque en cours. Avant c’était facultatif».

Sam*, élève dans un lycée classique de la capitale, déplore le manque de transparence. «Nous savons qu’il y a eu des cas positifs dans l’école d’en face. Mais les profs ne nous racontent rien».

Questionné sur le sujet, le ministère de l’Éducation nationale répond que les recommandations sanitaires de la Direction de la santé autorisaient les élèves à enlever leur masque une fois installés à leur table. Peu importe donc le nombre de personnes dans une salle. Claude Meisch, le ministre de l’Éducation nationale, avait indiqué aux députés mardi que 147 élèves et quatre enseignants se trouvaient en quarantaine.

*Les prénoms ont été modifiés

(Ana Martins/L'essentiel)

Ton opinion