Record du monde – Nouvel exploit les yeux bandés pour ce funambule
Publié

Record du mondeNouvel exploit les yeux bandés pour ce funambule

Dimanche, Nik Wallenda a battu deux records du monde entre deux édifices de Chicago, sans filet de sécurité... et les yeux bandés.

Nik Wallenda n'est est plus à une folie près, mais il considère son dernier exploit comme le plus difficile qu'il ait accompli: l'Américain a parcouru la distance qui séparait deux buildings de Chicago en équilibre sur un câble. Tout cela à quelque 180 mètres du sol, sans filet de sécurité, et les yeux bandés sur une partie du tronçon.

Le périple de l'Américain était séparé en deux étapes: il a d'abord cheminé en 6 minutes et 50 secondes sur un câblé tendu au-dessus de la rivière Chicago, entre la tour Marina West et l'immeuble Leo Burnett, à une hauteur allant de 180 à 205 mètres. Le funambule a ensuite emprunté un deuxième tronçon, entre deux tours du quartier Marina City, les yeux bandés sur 29 mètres.

Il s'était entraîné à tomber

La traversée a été retransmise sur Discovery Channel avec dix secondes de retard en cas de chute. Wallenda a raconté qu'il s'était entraîné à tomber et s'accrocher à la corde, et qu'il était capable de tenir une vingtaine de minutes en attendant d'être secouru. À son arrivée, le funambule a été décoré par le livre Guinness des records pour avoir traversé sur le plus haut câble et avoir fait une partie du tronçon les yeux bandés. «J'avais l'intention de prendre un selfie mais les vents m'en ont dissuadé. Je suis dégoûté de ne pas avoir pu le faire», a raconté le trentenaire à Today.com.

L'Américain est connu pour ses performances plus incroyables les unes que les autres. CNN rappelle qu'en juin 2013, il a traversé le Grand Canyon à 450 mètres au-dessus du sol, en Arizona. Avant cela, il avait fait les gros titres en reliant les deux rives sur les chutes du Niagara, en 2012. À noter que l'arrière grand-père de Nik, Karl Wallenda, s'était tué en tentant une traversée entre deux buildings de Porto Rico en 1978.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion