Tuerie en Norvège – Nouvelle vidéo du massacre d'Oslo

Publié

Tuerie en NorvègeNouvelle vidéo du massacre d'Oslo

Un site norvégien a diffusé de nouvelles images laissant à penser que Breivik aurait utilisé des fumigènes pour déloger ses victimes.

Un journal norvégien, le Dagbladet, a diffusé sur son site internet, une vidéo amateur prise à distance, selon laquelle l'auteur des massacres d'Oslo, Anders Behring Breivik, aurait utilisé des fumigènes pour débusquer certaines de ses victimes qui s’étaient réfugiées dans la maison principale de l'île d’Utoya.

Par ailleurs, la police norvégienne va demander vendredi la prolongation pour quatre semaines du placement en isolement total pour Anders Behring Breivik a annoncé le tribunal d'Oslo lundi. Le 25 juillet, le même tribunal d'Oslo avait décidé de placer Behring Breivik en détention provisoire pour une période renouvelable de huit semaines, les quatre premières étant assorties d'une mesure d'isolement total.

Vendredi, le juge devra se prononcer sur la seule question de l'isolement, la période de détention provisoire n'expirant, elle, que le 26 septembre. Le tribunal devrait décider mercredi si cette audience se tiendra à huis clos, comme le souhaite la police et comme cela avait déjà été le cas lors de la première comparution de Behring Breivik.

Reconstitution des faits

Samedi, le quotidien populaire norvégien VG a publié sur son site internet une vidéo dans laquelle on voit Anders Behring Breivik de retour sur l'île d'Utoya, à l'occasion d'une reconstitution.

A cette occasion, Breivik, revêtu d'un gilet pare-balles et d'un harnais relié à une longe tenue par un policier, est arrivé sur l'île située à 40km d'Oslo, par le même ferry que le 22 juillet. On le voit, entouré d'un important dispositif de sécurité, désigner divers endroits sur l'île, et simuler des tirs en direction de l'eau, où des victimes s'étaient jetées pour tenter de lui échapper. La vidéo» a été visionnée plus de 500 000 fois sur le site de VG.

Un Breivik calme, précis et coopératif

La reconstitution a duré huit heures. Breivik a décrit en détail le massacre, sans «montrer de remords», a expliqué au cours d'une conférence de presse à Oslo le procureur Paal-Fredrik Hjort Kraby. Cette reconstitution a été filmée par les enquêteurs et les images seront utilisées lors du procès, a précisé le procureur. Selon lui, Breivik a été interrogé «pendant environ 50 heures sur les faits» depuis le 22 juillet «et s'est toujours montré calme, précis et coopératif. C'était le cas à Utoya» samedi.

Selon l'avocat du suspect, Breivik reconnaît les faits mais plaide non coupable de crime terroriste car il juge que la tuerie était nécessaire pour sauver la Norvège et l'Europe des musulmans et dénoncer le «multiculturalisme» de la classe politique. Au total, ses deux attaques avaient fait 77 morts, dont de très nombreux jeunes.

L'essentiel Online/gco/AFP

Ton opinion