Tennis: Novak Djokovic joue gros à Wimbledon

Publié

TennisNovak Djokovic joue gros à Wimbledon

Renvoyé d’Australie, éliminé à Paris et indésirable aux États-Unis, le Serbe mise sur le tournoi londonien pour sauver sa saison.

par
Jérémy Santallo
Novak Djokovic, ici à l’entraînement dimanche, a vécu un début de saison chaotique.

Novak Djokovic, ici à l’entraînement dimanche, a vécu un début de saison chaotique.

REUTERS

Sur un double oui authentique, Novak Djokovic a confirmé, samedi, qu’il restait non vacciné face au Covid-19 et qu’il ne renierait pas ses convictions les plus profondes. Interdit de sol américain, le Serbe ne pourra pas disputer l’US Open à la fin de l’été. Raison de plus pour sortir le grand jeu à Wimbledon. «Je suis conscient de ça, a-t-il admis. C’est une motivation supplémentaire pour bien faire ici».

Renvoyé chez lui avant l’Open d’Australie, éliminé par Rafael Nadal à Roland-Garros, l’enfant de Belgrade reste bloqué à 20 titres en Grand Chelem, à deux longueurs de son rival majorquin. Lors de leur quart de finale, «Nole» avait affiché un langage corporel désastreux. La veille, Goran Ivanisevic avait pourtant réclamé une attitude conquérante. Peut-être que son protégé en était tout simplement incapable.

«Nole» veut reverdir

De Paris à Church Road, le nouveau n°3 mondial n’a, comme à son habitude, pas joué de tournoi préparatoire. «Je fais partie de ceux qui n’ont pas besoin d’en faire beaucoup. Je dois juste trouver le bon équilibre entre la compétition et le repos, s’est-il justifié. Au fil des ans, j’ai eu du succès ici en m’adaptant très vite à la surface. Il n’y a pas de raison de croire que ce sera différent».

Comme le veut la tradition, le triple tenant du titre ouvrira les feux sur le Centre Court (14h30) aujourd’hui face au Sud-Coréen Soonwoo Kwon (ATP 75). Avec l’espoir de reverdir au bout de sa quinzaine. La réussite de sa saison est en jeu.

Ton opinion

0 commentaires