Obama «choqué et attristé» par la fusillade

Publié

Obama «choqué et attristé» par la fusillade

Une fusillade est survenue mercredi au musée de l'Holocauste de Washington, à quelque 500 mètres de la Maison Blanche, causant la mort d'un agent de sécurité.

La fusillade a eu lieu à quelques mètres seulement de la Maison blanche. Le tireur qui a ouvert le feu mercredi au musée de l'Holocauste à Washington, est présenté par les médias américains comme un octogénaire prônant la supériorité de la race blanche.

"Je suis choqué et attristé par la fusillade d'aujourd'hui au musée-mémorial de l'Holocauste. Cet acte ignoble nous rappelle que nous devons rester vigilants face à l'antisémitisme et aux préjugés sous toutes leurs formes", déclare M. Obama dans un communiqué diffusé par la Maison Blanche.

Le tireur dans un état critique

"Aucune institution américaine n'est plus importante à cet égard que le musée de l'Holocauste, et aucun acte de violence ne diminuera notre détermination à rendre hommage à ceux que nous avons perdus en bâtissant un monde plus pacifique et plus tolérant", poursuit le communiqué. M. Obama adresse également ses "pensées et prières" à la famille et aux amis de l'agent de sécurité tué.

L'agresseur est entré dans le musée de l'Holocauste vers 13h (19h au Luxembourg) armé d'un fusil et a tiré, semant la panique et blessant l'agent de sécurité, qui est ensuite mort à l'hôpital. Le tireur, blessé lui aussi à la suite de la riposte des autres gardiens, a été hospitalisé et se trouvait dans un état critique.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion