Obama critique ses services de renseignements

Publié

Obama critique ses services de renseignements

Mercredi, le président américain a pointé du doigt les ratés des services de renseignements.

Le président américain est loin d'être satisfait par le travail de ses services.

Le président américain est loin d'être satisfait par le travail de ses services.

afp

Dans la foulée de l’attentat manqué du 25 décembre dont l’auteur a été entraîné au Yémen par al-Qaïda, le président a confirmé le gel du renvoi de détenus de Guantanamo vers ce pays, tout en répétant sa promesse emblématique de fermer cette prison.

À l’issue d’une réunion d’environ deux heures avec les dirigeants des services de renseignements, mais aussi le vice-président Joe Biden et plusieurs ministres de premier plan, c’est un Obama visiblement irrité qui a dressé un état des lieux sans concessions d’un «échec» qui aurait pu avoir des conséquences «désastreuses».

Lors de la réunion, M. Obama a adopté un ton encore plus musclé, selon des propos rapportés par un haut responsable américain, remarquant que les États-Unis ont échappé «de justesse» à une catastrophe.

«L’attentat a été empêché par des personnes courageuses et pas parce que le dispositif de sécurité a fonctionné, et cela n’est pas acceptable», a-t-il ajouté. Le directeur du renseignement américain, Dennis Blair, a pris acte de ces critiques.

Ton opinion