Obama, «un bon antidote» à Sarkozy
Publié

Obama, «un bon antidote» à Sarkozy

Le député socialiste français Pierre Moscovici, a estimé mardi que le nouveau président américain Barack Obama allait «remettre à sa place» le président français.

(AFP)

(AFP)

L'arrivée au pouvoir de Barack Obama va montrer que «non, Nicolas Sarkozy n'est pas le maître du monde, non Nicolas Sarkozy n'est pas le roi de l'Europe, non Nicolas Sarkozy n'est pas un monarque français pour l'éternité».

«Nicolas Sarkozy est un homme énergique qui se trouve président de la République française. Maintenant il faut qu'il arrête de parader parce qu'il aura aussi un homme, Barack Obama qui sera président des États-Unis et qui ne sera pas du tout le canard boiteux qu'était George Bush», a déclaré M. Moscovici sur i-Télé.

Le nouveau président américain a «une vertu que Nicolas Sarkozy ne possède pas», a aussi noté M. Moscovici : c'est «un homme serein, un homme calme, c'est un homme qui apaise, qui veut rassurer, rassembler, exactement le contraire de Nicolas Sarkozy qui parfois s'agite un peu et qui a plutôt une tendance à vouloir cliver et à créer sans arrêt des antagonismes».

«Je pense que Barack Obama sera non pas un concurrent mais un bon antidote à ce que le sarkozysme peut avoir de périlleux, y compris pour la politique internationale», a résumé l'ancien ministre des Affaires européennes.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion