Ski – Objectif Sotchi

Publié

SkiObjectif Sotchi

L'équipe de France de ski est au Snowhall d'Amnéville pour affiner sa préparation en vue de la saison d'hiver et des Jeux olympiques de Sotchi.

Jean-Baptiste Grange et l'équipe de France font des tests au Snowhall d'Amnéville.

Jean-Baptiste Grange et l'équipe de France font des tests au Snowhall d'Amnéville.

Editpress

Présente au Snowhall d'Amnéville de mardi à aujourd'hui, l'équipe de France de ski alpin (section technique) a trouvé ce qu'elle est venue chercher sur la piste artificielle mosellane. «Il s'agit pour nous de trouver des conditions régulières, ce qui est difficile à cette période sur les glaciers. Nous avons l'avantage de pouvoir travailler la neige ici, la durcir. La piste est facile. Cela nous permet d'améliorer la mise en action de créer de la vitesse. C'est vraiment un outil intéressant», souligne l'entraîneur français David Chastan. Parmi les groupes de skieurs qui postuleront cet hiver à des podiums en Coupe du monde ou aux Jeux olympiques de Sotchi, il y a Jean-Baptiste Grange ou encore la nouvelle star du ski français Alexis Pinturault.

Pour ces habitués des plus belles stations du monde qui débuteront leur saison à Sölden, le 27 octobre, le tunnel mosellan est un brin moins glamour. «Mais nulle part ailleurs ils pourraient arriver en shorts et tongs à l'entraînement, chausser les skis, et repartir comme ils sont venus», sourit David Chastan. Trois fois médaillé de bronze en Coupe du monde, Thomas Mermillod-Blondin trouve un autre intérêt majeur au Snowhall. «C'est idéal pour tester les modèles de skis. Ici, il n'y a pas besoin de prendre deux télécabines, les bras chargés de skis. L'accès au ski-room est très facile, c'est précieux», explique-t-il.

Nicolas Martin

Ton opinion