Education au Luxembourg: «L’obligation scolaire jusqu’à 18 ans ne réglera pas le décrochage»

Publié

Éducation au Luxembourg«L’obligation scolaire jusqu’à 18 ans ne réglera pas le décrochage»

LUXEMBOURG - La Chambre des salariés a annoncé ce mercredi s’opposer à l’extension de l’obligation scolaire jusqu’à 18 ans et a formulé des propositions pour réduire les inégalités scolaires.

La chambre professionnelle pointe la pénurie de personnel enseignant qualifié au sein du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

La chambre professionnelle pointe la pénurie de personnel enseignant qualifié au sein du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Julien Garroy/Editpress

La Chambre des salariés du Luxembourg s’inquiète pour l’avenir professionnel des jeunes du pays. Selon elle, le projet de loi sur l’extension de l’obligation scolaire à 18 ans ne saurait résoudre à lui seul le décrochage scolaire. «Les inégalités sociales ne sont pas uniquement comblées par l’école, mais aussi par des actions sociales. Cette mesure pose des problèmes de cohérence avec des textes du Code du travail qui permettent de travailler à partir de 16 ans», a expliqué Jean-Claude Reding, vice-président de la CSL.

La chambre professionnelle craint que le projet de loi soit «une tentative d’embellir les chiffres du décrochage scolaire» et pointe la pénurie de personnel enseignant qualifié au sein du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. «Les problèmes scolaires qui poussent les jeunes à quitter l’enseignement à 16 ans ont souvent leurs origines dans l’enseignement fondamental», précise la CSL.

Pour faire face au problème, la CSL plaide pour davantage de prévention de l’échec dans l’enseignement fondamental et plus de personnel qualifié. Elle propose également de réformer l’orientation, le système d’évaluation et de promotion au cycle supérieur, et de renforcer les systèmes d’appui et de rattrapage.

Plus de formation continue à l'Université du Luxembourg

(yb)

Ton opinion

6 commentaires