Mondial-2014 – «Occasion ratée de montrer un Brésil différent»

Publié

Mondial-2014«Occasion ratée de montrer un Brésil différent»

Carlos Alberto Parreira, coordinateur technique de l'équipe du Brésil, a critiqué l'organisation du Mondial-2014, jugeant cette dernière non adaptée aux besoins des futurs visiteurs.

Pour Carlos Alberto Parreira, l'organisation de ce Mondial brésilien n'est pas à la hauteur.

Pour Carlos Alberto Parreira, l'organisation de ce Mondial brésilien n'est pas à la hauteur.

AFP

«La Coupe, ce n'est pas seulement des stades, a-t-il dit dans un entretien à la radio CBN reproduit lundi dans la presse. On a besoin d'aéroports, de sécurité, de confort. Des gens qui viennent de pays économiquement avancés, quand ils sortent de l'aéroport, souhaiteraient choisir entre le train, le métro, le bus, le taxi ou la location de voiture. Ici, ils n'ont pas le choix».

«Nous avons manqué l'occasion de donner du confort et de montrer un Brésil différent», a ajouté Carlos Alberto Parreira, champion du monde à la tête de la Seleçao en 1994, qui a également critiqué les retards dans les travaux d'agrandissement des aéroports, alors que le Brésil sait depuis sept ans qu'il organisera la Coupe du monde 2014.

Comme l'a reconnu le ministre de l'Aviation civile, Wellington Moreira Franco, certains terminaux aéroportuaires ne seront pas prêts comme ils étaient prévus pour le tournoi. À l'aéroport de Fortaleza par exemple (nord-est), les retards dans les travaux ont poussé les autorités à privilégier un plan B en installant un terminal provisoire dans une tente géante. Le Brésil s'attend à recevoir près de 600 000 touristes étrangers, qui s'ajouteront aux trois millions de Brésiliens qui se déplaceront durant le plus grand événement sportif du monde.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion