Publié

Covid au Luxembourg«Omicron, c'est une nuit de fièvre et c'est tout»

LUXEMBOURG - Disponible depuis le 23 décembre dernier, la vaccination des enfants de 5 à 11 ans déchaîne les passions au Grand-Duché.

La vaccination des 5-11 ans est notamment disponible au Hall Victor-Hugo, au Limpertsberg.

La vaccination des 5-11 ans est notamment disponible au Hall Victor-Hugo, au Limpertsberg.

L'essentiel/Vincent Lescaut

Ouverte depuis le 23 décembre dernier dans trois centres (Hall Victor-Hugo au Limpertsberg, Esch-Belval et Ettelbruck), la vaccination des 5-11 ans suscite des réactions très controversées de la part des parents. Rappelons que le ministère et la Direction de la santé la recommandent, en priorité pour les enfants vulnérables et/ou en contact avec les personnes vulnérables. C'est le vaccin Pfizer qui est utilisé, avec une dose pédiatrique, soit un tiers de celle administrée aux adultes.

Cette recommandation, émise après avis du Conseil supérieur des maladies infectieuses (CSMI), divise les parents interrogés par L'essentiel. «Je refuse de faire vacciner ma fille, explique Solange*. Je ne vois pas pourquoi je devrais lui faire subir ça alors que certains adultes se permettent de refuser le vaccin». «Il faudra d'abord me passer sur le corps! s'insurge Estelle. Ne touchez pas à nos enfants».

«J'ai vraiment envie qu'on sorte de cette pandémie»

«Au départ, j'étais pour mais ma fille a été vaccinée et a fait une réaction... Donc au final, je suis contre, laissons faire les anticorps», témoigne Louise. «Chacun fait comme il veut, du moment qu'il n'impose pas son choix aux autres. Mais Omicron, c'est une nuit de fièvre et c'est tout», observe de son côté Chiara. Opposée elle aussi à la vaccination des enfants, Patricia tente de se justifier: «Mes quatre enfants ont eu le Covid, leur fièvre n'a même pas duré 24 heures. Ils ont fait une bonne nuit et le lendemain, c'était terminé».

D'autres parents, comme Paul, ont un avis différent sur la question: «Je suis pour la vaccination des 5-11 ans si le Covid représente un risque pour l'enfant ou si son entourage comporte des personnes vulnérables». Même son de cloche chez Katarina, qui estime qu'il s'agit d'un «geste citoyen, qui va permettre de freiner la propagation du virus». «J'ai vraiment envie qu'on sorte de cette pandémie!», conclut-elle.

*Les prénoms ont été modifiés

(pp/L'essentiel)

Près de 5 000 enfants ont un schéma vaccinal complet

Selon les chiffres fournis par le ministère de la Santé, 4 849 enfants âgés de 5 à 11 ans avaient ont un schéma vaccinal complet, sur une population éligible de 48 467 enfants, soit globalement 10% de cette catégorie d'âge.

Ton opinion