Destruction au Limpertsberg – «On n'est pas d'accord et on va se battre»

Publié

Destruction au Limpertsberg«On n'est pas d'accord et on va se battre»

LUXEMBOURG - La maison de la Fondation Bourg-Gemen, ancien siège du plus grand exportateur de roses au monde, va être détruite. L'ASBL «Lampertsbierger Geschichtsfrënn» entend s'y opposer.

La maison de la Fondation Bourg-Gemen va être remplacée par un immeuble de cinq étages.

La maison de la Fondation Bourg-Gemen va être remplacée par un immeuble de cinq étages.

Editpress

«Un autre projet est possible», affirme Anicet Schmit, président de l'ASBL «Lampertsbierger Geschichtsfrënn» et farouche opposant au projet immobilier «Le Verger Ermesinde». La création d'un quartier sans voiture au Limpertsberg ne lui pose pas problème mais le lieu de son implantation oui.

Pour permettre ce projet la ministre de la Culture a annoncé, la semaine dernière, que la maison de la Fondation Bourg-Gemen (située au 63, avenue Pasteur) allait être détruite. Une part de l'histoire de Luxembourg va donc disparaître. Au début du siècle dernier, cette maison était en effet le siège de la plus importante maison de rosiers du monde. Puis une école maternelle y a été installée.

«On n'est pas d'accord et on va se battre», affirme Anicet Schmit. Selon lui, un autre projet, actuellement non retenu par la Ville, peut éviter la démolition de ce monument. Son ASBL ne compte ni «se laisser faire» ni «se faire oublier». Pour continuer le combat, elle compte prendre des mesures, dès le mois de septembre.

(fr/L'essentiel)

Ton opinion