Budget 2010 – On partira bien sur des bases de 4,4 % de déficit

Publié

Budget 2010On partira bien sur des bases de 4,4 % de déficit

LUXEMBOURG - Les députés ont fini par
voter le budget de l'État de l'année prochaine. Il y aura bien un emprunt
pour faire face à la crise.

Malgré un déficit de 4,4 %, Luc Frieden (au centre) estime que le Luxembourg respecte le pacte de stabilité de l'UE. Sa dette publique est de 19,5 %, loin des 60 % autorisés.

Malgré un déficit de 4,4 %, Luc Frieden (au centre) estime que le Luxembourg respecte le pacte de stabilité de l'UE. Sa dette publique est de 19,5 %, loin des 60 % autorisés.

Train de vie de l'État, baisse inquiétante des recettes, stratégie de sortie de crise, toute la panoplie y est passée cette semaine à la Chambre des députés lors des débats sur le budget de l'État 2010.

Finalement, malgré les protestations de l'opposition, les motions déposées, le budget de l'État accusera bel et bien un déficit de 4,4 % l'année prochaine. Présenté comme un budget «anticrise» par le ministre des Finances, Luc Frieden, il prévoit un déficit de 1,3 milliard. Les recettes, par rapport au budget voté pour 2009, sont inscrites en baisse de 8,7 % et les dépenses en hausse de 5,7%.

Même si le gouvernement table sur une croissance positive de 1 à 1,5 %, après une croissance négative en 2008 et 2009, le taux de chômage devrait encore augmenter à 6,5 ou 7 % et l’emploi est prévu en recul de 0,5 %. Outre le budget, les députés ont également donné leur accord à un emprunt de 1,8 milliard d’euros. La dette publique devrait alors se chiffrer, en fin d'année prochaine, à quelque 7milliards d’euros.

Patrick Théry

Ton opinion