Skoda-Tour de Luxembourg – «On retrouve un plateau un peu plus relevé»

Publié

Skoda-Tour de Luxembourg«On retrouve un plateau un peu plus relevé»

LUXEMBOURG – Après une édition 2015 pauvre en coureurs de renom, le Skoda-Tour de Luxembourg, qui s’élance mercredi, retrouve un meilleur plateau.

Deuxième de l'épreuve en 2014, Jempy Drucker tentera de faire mieux cette année.

Deuxième de l'épreuve en 2014, Jempy Drucker tentera de faire mieux cette année.

Editpress/Gerry Schmit

Le Skoda-Tour de Luxembourg, qui s’élance mercredi, retrouve un peu de son lustre. L’édition 2015 n’avait pas été un grand cru, de l’aveu même de Frank Zeimet, président du comité d'organisation de la course. «Nous avions été gâtés entre 2008 et 2011, au moment où les frères Schleck et Kim Kirchen brillaient. Ensuite c’était plus calme, surtout l’an dernier!»

Cette année, cinq équipes du World Tour, la première division du cyclisme, prendront le départ de la course, contre seulement deux l’an dernier. «On retrouve un plateau un peu plus relevé. Là, c’est très bien pour une épreuve de notre catégorie», reprend Frank Zeimet. Ce dernier reconnaît qu’il faut «un peu de chance» pour attirer des bons coureurs, notamment au niveau du calendrier.

La course verra s’opposer quelques sprinteurs reconnus, notamment André Greipel, vainqueur de trois étapes sur le Giro qui vient de se terminer, Caleb Ewan, grand espoir australien de la discipline, Gerald Ciolek, ancien vainqueur de Milan San Remo, et bien sûr le Luxembourgeois Jempy Drucker.

Philippe Gilbert de retour

Ce dernier «aura sa carte à jouer pour la victoire finale, selon Frank Zeimet. Mais la course devrait être très ouverte». Le Belge Philippe Gilbert, l’Australien Mathew Hayman, vainqueur du dernier Paris-Roubaix ou encore le Suisse Mathias Frank, 8e du dernier Tour de France, participeront à l’épreuve, au contraire du vainqueur sortant Linus Gerdemann.

Seule ombre au tableau, l’absence de la plupart des meilleurs coureurs luxembourgeois. Mais l’équipe Trek, à laquelle appartiennent Fränk Schleck et Laurent Didier, n’a pas voulu participer, de même que l’AG2R de Ben Gastauer. Quant à Bob Jungels, il sort tout juste d’un excellent Tour d’Italie, terminé à la 6e place. «Je crois qu’il a quand même pris la bonne décision en allant sur le Giro», sourit Frank Zeimet.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Les étapes

Mercredi 1er juin

Prologue à Luxembourg (2,8 km)

Jeudi

Luxembourg - Hesperange (170,6 km)

Vendredi

Rosport - Schifflange (162,8 km)

Samedi

Eschweiler (Wiltz) - Differdange (177,4 km)

Dimanche

Mersch - Luxembourg (178,2 km)

Six Luxembourgeois au départ

Sur la ligne de départ se trouveront six Luxembourgeois: Alex Kirsch (Stölting), Jempy Drucker (BMC), Pit Schlechter (Leopard), Massimo Morabito (Leopard), Tom Thill (Team Differdange), Jan Petelin (Team Differdange).

Ton opinion