Tennis – US Open: Ons Jabeur défiera Iga Swiatek en finale à Flushing Meadows

Publié

Tennis – US OpenOns Jabeur défiera Iga Swiatek en finale à Flushing Meadows

La Tunisienne, qui a balayé Caroline Garcia, s’attaquera samedi à la Polonaise, avec la ferme intention de décrocher son premier titre en Grand Chelem.

par
Simon Meier
Ons Jabeur disputera sa deuxième finale de Grand Chelem consécutive samedi, avec le ferme espoir de décrocher son premier titre majeur.

Ons Jabeur disputera sa deuxième finale de Grand Chelem consécutive samedi, avec le ferme espoir de décrocher son premier titre majeur.

Getty Images via AFP

La n°1 mondiale Iga Swiatek et Ons Jabeur, qui deviendra quoi qu’il advienne sa dauphine au classement WTA, lundi, s’affronteront samedi en finale de l’US Open, afin d’y fêter un premier titre à New York. Si la Polonaise, qui a battu  la Biélorusse Aryna Sabalenka (WTA 6) en trois sets (3-6 6-1 6-4), compte déjà deux titres en Grand Chelem (Roland-Garros en 2020 et cette année), la Tunisienne court après son premier trophée majeur.

Jabeur, qui avait échoué voici deux mois en finale de Wimbledon contre la Kazakhe Elena Ribakyna, a facilement disposé jeudi, en début de soirée, de Caroline Garcia (WTA 17). La Française, balayée (6-1 6-3 en 1h06), n’est jamais vraiment parvenue à entrer dans son match et à reproduire le jeu offensif et chatoyant qu’elle pratiquait depuis le début de la quinzaine - et lors de son récent titre à Cincinnati.

«Je vais vraiment tout donner et je vise clairement le titre.»

Ons Jabeur, finaliste de l’US Open

«Ça s’est mal goupillé dès le début, avec un ou deux points où je n’y suis pas allée franchement, comme sur pas mal d’autres par la suite, a déploré la Lyonnaise. J’étais forcément un peu nerveuse avant cette demi-finale (NDLR: sa première à ce niveau), face à une joueuse qui ne me convient pas trop. Le bras passait moins bien par rapport au tour précédent, les jambes étaient moins présentes, mais je pense que c’était majoritairement mental. Et puis Ons a fait un très bon match».

Capable de varier son jeu, très efficace au service lorsqu’elle en a eu besoin, Ons Jabeur n’a guère laissé planer le doute. «C’était un grand match de ma part et pour une fois, j’ai suivi le plan de mon coach à 100%, a souri la Tunisienne de 28 ans. Il est satisfait, il n’avait rien à dire après le match. Comme je savais Caroline en confiance, c’était à moi d’imposer mon jeu».

Ce fut fait et très bien fait. Déterminée à offrir un premier titre en Grand Chelem chez les femmes au continent africain, Jabeur semble en pleine confiance et mûre pour cueillir le Graal. «À Wimbledon, j’avais l’impression de vivre un rêve, je ne pouvais pas y croire, a-t-elle admis. Là, je suis heureuse d’avoir réédité cette performance et de voir que les gens ne sont pas si surpris que ça de me voir en finale. Je sais que ce sera très dur, mais je donnerai le meilleur de moi-même. J’ai le sentiment d’être en meilleure position pour soulever le trophée ici. J’ai tiré des leçons de toutes les finales que j’ai jouées cette année, spécialement celle à Londres. Je vais vraiment tout donner et je vise clairement le titre».

Le défi est lancé. La Polonaise Iga Swiatek, 21 ans, ne manquera pas de le relever, avec l’ambition d’asseoir davantage sa domination sur un circuit féminin qui peine à se trouver une reine incontestée. La dernière n°1 mondiale à avoir remporté le titre à Flushing Meadows s’appelait Serena Williams et c’était en 2014.  

Ton opinion

0 commentaires