Voitures – Opel cherche les marchés de niche

Publié

VoituresOpel cherche les marchés de niche

LUXEMBOURG - L'an passé, Opel a subi la crise comme les autres. La marque est tombée sous les 7% de part de marché au Grand-Duché.

La nouvelle Adam, visible au Luxembourg depuis mi-janvier, sera le fer de lance d'Opel en 2013.

La nouvelle Adam, visible au Luxembourg depuis mi-janvier, sera le fer de lance d'Opel en 2013.

dr

L'objectif de 2013 est très clair pour Opel au Luxembourg et en Belgique; il faut repasser au-dessus de la barre des 7 % de part de marché (6,84 % en 2012) comme ce fut le cas en 2011 (7,08 %).

Alors que certains constructeurs sont soupçonnés, au Luxembourg, d'avoir immatriculé des voitures avant de les exporter dans la journée pour gonfler leurs chiffres, chez Opel on assure que ce n'est pas le cas. «Sur 54 800 voitures vendues, nous en avons exporté 2 700, mais pas pour favoriser artificiellement nos statistiques», assure Pierre Deneus, directeur d'Opel Belgique et Luxembourg.

Cette année, la marque à l'éclair comptera sur la commercialisation de la Mokka (le petit SUV), de l'Adam (dans la catégorie des A1, Mini, etc.) ainsi que sur le futur cabriolet Cascada (présenté en mars lors du salon de Genève). «Ce sont des modèles qui viennent s'ajouter à notre gamme sur des segments où nous étions absents», poursuit Pierre Deneus. Par ailleurs, deux nouveaux moteurs arriveront aussi au courant de l'année. Chacun de 1 600 cm3, l'un en essence à injection directe et l'autre en turbo diesel.

Patrick Théry

Ton opinion