Baisse des prix – Orange craint un manque de revenus «énorme»
Publié

Baisse des prixOrange craint un manque de revenus «énorme»

LUXEMBOURG - Orange s’oppose à la forte baisse préparée des tarifs de
terminaisons d’appels.

Orange n’est pas menacé, mais plutôt inquiet. L’opérateur luxembourgeois a réagi mardi aux informations délivrées par paperjam.lu. «Si nous portons plainte, cela n’est pas pour rien. Mais le problème affecte tous les opérateurs, Orange est simplement le premier à dégainer», expose Thierry Iafrate, directeur marketing et communication d’Orange Luxembourg.

Ce problème contesté en justice, c’est la décision de l’Institut luxembourgeois de régulation (ILR) de baisser drastiquement les prix de terminaison d’appel. Le tarif pour faire aboutir un appel mobile passé d’un opérateur en utilisant le réseau d’un autre tomberait à 0,98 cent la minute (-90% environ). Un manque à gagner «énorme» qui impacterait le dernier entrant sur le marché à investir dans les infrastructures réseaux - «6 millions d’euros l’an passé».

«POST, qui possède le plus d’infrastructures, serait aussi très pénalisé», estime Thierry Iafrate. Les opérateurs nationaux qui, compte tenu de la petite taille du marché, ne se refacturaient pas entre eux ces coûts de terminaisons d’appels, pourraient être amenés à reconsidérer ce fonctionnement. «L’équilibre est rompu», justifie Thierry Iafrate, qui préférerait une baisse graduelle des tarifs dans la prochaine mouture préparée par l’ILR.

(Mathieu Vacon)

Ton opinion