Armée – Où sont déployés les soldats luxembourgeois?
Publié

ArméeOù sont déployés les soldats luxembourgeois?

LUXEMBOURG - À l'heure actuelle, 28 militaires et deux policiers grand-ducaux sont déployés à l'étranger, pour des missions dans lesquelles ils ne combattent pas.

Du Mali à la Lituanie, en passant par l'Ukraine et la Palestine, 28 soldats et deux policiers sont déployés à l'étranger.

Du Mali à la Lituanie, en passant par l'Ukraine et la Palestine, 28 soldats et deux policiers sont déployés à l'étranger.

Editpress/Anne Lommel

Le ministre de la Défense, François Bausch, (Déi Gréng) a présenté en commission parlementaire les missions actuellement remplies par les 28 militaires et deux policiers déployés à l'étranger, dans le cadre de cinq missions. Ils agissent surtout pour la formation, le conseil, la coordination et la communication. Aucune de ces missions n'est combattante.

Au Mali

La majorité de nos militaires en mission sont en poste au Mali, pays d'Afrique sub-saharienne en proie à des violences jihadistes, depuis des années. L'armée luxembourgeoise y participe à deux missions: l'EUTM, mission d'entraînement de l'Union européenne, et la Minusma, mission de stabilisation des Nations unies.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a d'ailleurs indiqué dans une réponse parlementaire publiée mardi matin, qu'aucun militaire luxembourgeois n'avait été touché dans l'attaque terroriste contre la Minusma, le 25 juin près de Gao, nos soldats mobilisés pour cette mission étant en poste actuellement à Bamako.

Le ministre de la Défense a, lui, expliqué aux députés que, contrairement à l'armée française, nos troupes n'interviennent pas dans les conflits locaux mais aident à la stabilisation de la région. Le retour au pays de nos soldats n'est pas prévu pour tout de suite. Deux règlements grand-ducaux prévoient une présence luxembourgeoise jusqu'en 2022.

En Lituanie

La situation est moins délétère qu'au Mali, mais l'OTAN mène une mission en Lituanie, à deux pas de la Russie. Le Luxembourg participe à cette présence avancée renforcée dans le secteur avec quatre soldats appelés notamment à fournir une capacité de transport.

Bientôt en Irak?

Après avoir quitté l'Afghanistan au moment du retrait des forces de l'OTAN, le Luxembourg envisage d'envoyer deux militaires en Irak, indique le ministre de la Défense. Si les députés valident cette mission de 24 mois, les deux personnes s'y occuperont de la formation des forces irakiennes.

En Ukraine

Un policier luxembourgeois est basé à Kiev pour offrir des formations à la police routière ukrainienne.

En Palestine

Une policière luxembourgeoise est actuellement installée à Ramallah, en Palestine. Sa mission y est d'évaluer et aider à corriger la stratégie de la police palestinienne.

(jw/L'essentiel)

Ton opinion