Concert – Papa Roach tout puissant

Publié

ConcertPapa Roach tout puissant

ESCH-BELVAL - Ils étaient 1 500 à profiter d'un show dynamique
du groupe américain.

Les fans ont patienté presque une heure et demie et ils n'ont pas été déçus. C'est avec «Last resort» que Papa Roach a terminé, mercredi, son concert à la Rockhal, le tube qui a fait connaître ce quatuor en 2000.

Une chanson nu-métal alors que le groupe s'est orienté plus vers un rock dur et mélodique tout au long de ces dix dernières années, oubliant de plus en plus les parties de rap dans ses chansons. Tandis que beaucoup d'anciens fans déplorent encore aujourd'hui le changement de style, les 1500spectateurs présents à la Rockhal, pour la plupart des adolescents, se sont éclatés.

Le chanteur californien Jacoby Shaddix se révèle être une véritable bête de scène. En nage dès le début, il saute, bouge, lève les bras et invite le public à faire de même.
Le concert ressemble fortement à un best of. Chaque fan y trouve quelques-uns de ses morceaux favoris, que ce soit «Between Angels and Insects», qui date du début du millénaire, la chanson «Scars», de 2005, ou encore un titre comme «Hollywood Whore», du dernier album «Metamorphosis».

Papa Roach n'a pas hésité non plus à donner un petit avant-goût de son prochain album, qui sera dans les bacs le 31août, en présentant «Kick in the teeth» («Donne un coup de pied dans les dents»). Un titre puissant, comme il se doit pour un vrai groupe de rock.

Kerstin Smirr

Ton opinion