Crise grecque – Papandréou passe un coup de fil à Juncker
Publié

Crise grecquePapandréou passe un coup de fil à Juncker

Le Premier ministre grec sortant a assuré lundi au chef de la zone euro que le nouveau gouvernement respectera les engagements du pays en matière de dettes publiques.

«M. Papandréou s'est entretenu avec le président du conseil européen, Herman Van Rompuy, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso et le chef de la zone euro et Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker», a indiqué un communiqué de ses services. «Le nouveau gouvernement de coopération (...) a pour mission de mettre en œuvre les décisions de l'accord de Bruxelles du 26 octobre, sur le deuxième plan d'aide à la Grèce et respecter les engagements qui en découlent», ajoute le texte.

Auparavant, M. Papandréou s'est entretenu au téléphone avec la chancelière allemande Angela Merkel. Cette dernière avait exprimé «son respect» pour sa décision de quitter le pouvoir «en vue de faciliter une sortie de crise de son pays». Après la panique semée en Europe la semaine dernière par son projet de référendum sur le plan de la zone euro, depuis retiré, M. Papandréou s'est engagé à démissionner, comme l'exigeait le chef de l'opposition de droite, Antonis Samaras, au profit de la formation d'un nouvel exécutif de transition.

Après un premier tête-à-tête dimanche soir sous l'égide du chef de l'État, Carolos Papoulias, à l'issue d'un week-end de thriller politique, MM. Papandréou et Samaras se sont entretenus lundi au téléphone pour s'entendre sur la composition et le nom du chef du nouveau gouvernement, qui devraient être annoncés dans la journée, selon les médias.

L'essentiel Online/AFP

Ton opinion