Cool – Partager, la tendance cool du moment
Publié

CoolPartager, la tendance cool du moment

Promouvoir le partage des objets plutôt que leur possession, tel est le principe du cosharing.

En vogue depuis environ un an, il se décline sous différentes appellations, telles que codressing, bookcrossing, cloo, pour désigner des pratiques originales et parfois farfelues (lire les divers encadrés). «L'aspect financier et la dimension sociale motivent les gens à partager leurs biens, commente Antonin Léonard, créateur du blog consocollaborative.com. Depuis la crise de 2008, les citoyens veulent éviter les frais.

Aujourd'hui, ils souhaitent aussi des rencontres et des échanges allant au-delà de la dimension matérielle. Cerise sur le gâteau, chacun peut se vanter d'opter pour une consommation responsable et d'être engagé pour le développement durable».

Si cette nouvelle économie entre particuliers fonctionne si bien, c'est aussi et surtout grâce à ce merveilleux outil qu'est Internet. Il compte quantité de plates-formes de troc, d'échange, mais aussi de ventes aux enchères et de locations en tout genre (vêtements, voitures, maisons).
Véritable référence mondiale dans le secteur, eBay compte à ce jour plus de 45 milliards d'objets vendus depuis sa création, en 1995. Quant aux acteurs traditionnels, certains surfent sur la vague du cosharing et tentent de lancer des initiatives dans ce domaine.

Après le lit, les WC

Le couchsurfing consiste à dormir sur le canapé d'un inconnu, pour un jour ou plus, n'importe où dans le monde. Un site propose même des lieux où ont séjourné des stars, comme ce penthouse face à la tour Eiffel, dans lequel ont dormi Brad et Angelina. Encore plus insolite, l'application smartphone Cloo (compression de «communauté» et «loo», «toilettes») sera bientôt disponible. Une envie pressante surgit quand les WC publics se font rares? On lance une recherche géolocalisée et on envoie une requête aux propriétaires inscrits les plus proches. Il ne reste plus qu'à se soulager.

www.couchsurfing.org / www.cloo-app.com

Un bol d'air au cœur de la vie urbaine

Quand on n'a pas la place ni le temps d'entretenir un potager, pourquoi ne pas tester le jardin partagé? Animé par des associations d'habitants, ce lieu favorise les rencontres entre générations. Chacun peut y apprendre et y partager ses connaissances en matière de jardinage, comme le fait Michelle Obama, ci-contre. On y cultive autant les liens avec ses voisins que des salades ou des tomates. Les jardins partagés accueillent en effet des manifestations conviviales, repas de quartier ou trocs aux plantes.

www.jardins-partages.org

Donner un second souffle à ses livres

Le bookcrossing est une initiative lancée par et pour des lecteurs enthousiastes dans le monde entier. Des ouvrages sont «libérés» dans la nature afin qu'ils changent de mains: sur un banc, dans un café ou sur le rebord d'une fenêtre. Quand un «bookcrosseur» en «attrape» un, il peut l'indiquer sur le site grâce à l'étiquette d'identification. Ce système permet ainsi à chacun de suivre le chemin de son roman et de savoir qui le lit. Le must: chacun peut lire à son rythme.

www.bookcrossing.com

Contre la solitude des professionnels

Travailler seul chez soi peut se révéler étouffant. La parade, c'est de se mettre au coworking en rejoignant un espace de travail collectif. Ceux qui veulent juste s'évader durant leur pause de midi tenteront le colunching: l'occasion de partager un repas, discuter et faire connaissance avec des personnes de tous âges et de tous horizons, plutôt que de manger seul devant son écran.

www.colunching.fr

«Codressing»: penderie bien garnie

Plusieurs solutions pour renouveler sa garde-robe et s'offrir des fringues à moindres frais: d'abord le codressing, ou le principe de la garde alternée. Des amies s'organisent pour une séance shopping en commun, elles s'achètent des pièces qui leur plaisent et leur vont à toutes, puis elles se les partagent. L'une porte cette petite robe beige pour son rencard, puis l'autre l'emporte pour le mariage de son frère. D'autres options sont possibles, comme se connecter sur un site de troc en ligne afin d'y créer son dressing virtuel, ou organiser sa propre «troc-party».

www.pretachanger.fr ou www.trocdefilles.fr

Ton opinion