«Pas d'autre choix que celui d'aller de l'avant»

Publié

«Pas d'autre choix que celui d'aller de l'avant»

Fred Barreto dévoile son premier album solo, «Moving On», enregistré avec son groupe. Rencontre

«L’essentiel»: Le troisième single dévoilé, «Moving On», est assez différent.
Fred Barreto: Oui, c’est un titre qui est venu facilement, et d’une manière inhabituelle. En général, j’arrive avec un riff de guitare duquel on part, tandis que là c’était Nadja qui est partie sur une intro au clavier. En ce qui concerne le texte, l’idée était celle de la vie qui continue, après une rupture ou une pandémie. On n’a pas d’autre choix que celui d’aller de l’avant. Le clip du morceau sort ce vendredi.

Pouvez-vous nous parler de ce premier album solo?
C’est un peu comme avoir un bébé! (rires). Le groupe existe depuis dix ans mais j’ai toujours été très pris, que ce soit avec Porn Queen ou Archie Lee Hooker. L’an dernier, l’opportunité s’est présentée. Cela faisait longtemps que j’en avais envie, ça fait du bien de pouvoir concrétiser cela. Le disque sort en CD, vinyle et K7, c’est important pour nous. Il contient 10 titres.

Où sera-t-il présenté sur scène?
Après la release party, samedi à l’Aalt Stadhaus à Differdange, nous jouerons à Paris le 13 octobre, où les médias spécialisés seront présents. En tout, nous ferons trois dates en France, et de nombreux concerts qui avaient dû être décalés seront reprogrammés.

Comment s’est passé la collaboration avec le producteur Mike Butcher?
Il réside au Luxembourg depuis une dizaine d’années. Il venait toujours nous voir en concert, et on s’était dit qu’on ferait quelque chose ensemble. C’est une véritable chance de collaborer avec Mike, il est fabuleux et a travaillé avec des légendes comme Black Sabbath ou Marvin Gaye. Il maîtrise tout et a cette touche seventies que l’on affectionne.

(Recueilli par Cédric Botzung)

Ton opinion