Crise en Grèce – Pas d'autres discussions avant le référendum

Publié

Crise en GrècePas d'autres discussions avant le référendum

Les ministres des Finances de la zone euro ont décidé, mercredi, d'attendre le résultat du référendum en Grèce, avant de nouvelles discussions sur un nouveau plan d'aide.

Les discussions sur un nouveau plan d'aide auront lieu après le référendum de dimanche.

Les discussions sur un nouveau plan d'aide auront lieu après le référendum de dimanche.

AFP

«L'Eurogroupe est uni pour décider d'attendre le résultat du référendum avant la poursuite des discussions», a indiqué Peter Kazimir, le représentant slovaque de l'Eurogroupe, sur son compte Twitter. «Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs», a-t-il ajouté dans un second tweet.

Les ministres de l'Eurogroupe se sont entretenus brièvement, mercredi, au lendemain de l'expiration du deuxième plan d'aide à la Grèce, qui est en défaut de paiement pour ne pas avoir remboursé mardi quelque 1,5 milliard d'euros dus au Fonds monétaire international (FMI).

La zone euro suit Berlin

Confronté à d'importants besoins de financement, Athènes a demandé un nouveau plan d'aide sur deux ans permettant de couvrir ses besoins, soit environ 30 milliards d'euros, tout en restructurant sa dette. Une demande dont la zone euro veut bien discuter, mais seulement après dimanche.

Les ministres des Finances se sont donc alignés sur la position de Berlin, qui refuse toute discussion sur un nouveau plan d'aide avant le référendum, dimanche, en Grèce sur la proposition faite la semaine dernière par les créanciers du pays, UE et FMI. Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a maintenu mercredi son appel à voter non aux demandes des créanciers du pays.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion