Dans la capitale – Pas de bombe à la gare de Luxembourg

Publié

Dans la capitalePas de bombe à la gare de Luxembourg

LUXEMBOURG – La centrale de police a reçu un appel anonyme indiquant qu'il y avait une bombe et la police grand-ducale a évacué la gare avant de la rouvrir vers 15h.

Le hall de la gare est resté fermé au public pendant 45 minutes environ. (photo jw)

Le hall de la gare est resté fermé au public pendant 45 minutes environ. (photo jw)

La police a levé l'alerte vers 15h après que 28 policiers ont passé la gare au peigne fin. Vers 14h15, un homme avait appelé la centrale de police pour annoncer avoir déposé une bombe dans la gare. L'homme aurait été retrouvé, une enquête est en cours pour s'assurer que l'homme est bien l'auteur du coup de fil anonyme. Il risque des poursuites.

Le trafic des trains n'a pas été perturbé malgré la fermeture du hall des départs durant 45 minutes.

Le 1er avril dernier, le quartier de la Gare avait déjà été le théâtre de ce genre d’alerte : un bagage abandonné avait provoqué le bouclage du secteur. Tout comme le 15 juin.

jw et mc/lessentiel.lu

Que risque le mauvais farceur?

Une fausse alerte est considérée comme un délit. «Si un individu prévient volontairement les secours (police, pompiers...) en faisant croire à la présence d'une bombe ou à la survenance d'un accident, alors il s'agit d'un délit puni par loi, appelé le délit de fausse alerte», précise Jean-Paul Frising, procureur d'État adjoint. L'article 319 du Code pénal prévoit des peines de prison allant de 8 jours à 5 ans et des amendes de 300 à 3000 euros.

Ton opinion