Dopage dans le cyclisme – Pas de clémence en vue pour Lance Armstrong
Publié

Dopage dans le cyclismePas de clémence en vue pour Lance Armstrong

La commission indépendance de l'UCI sur le dopage n'a pas préconisé de remise de peine pour l'ancien cycliste suspendu à vie, malgré sa collaboration.

Lance Armstrong, ici avec son manager historique, le Belge Johan Bruyneel, avait remporté sept Tour de France, tous retirés pour dopage.

Lance Armstrong, ici avec son manager historique, le Belge Johan Bruyneel, avait remporté sept Tour de France, tous retirés pour dopage.

AFP

Lance Armstrong espérait que sa collaboration avec la commission indépendante de l'UCI sur le dopage réduirait sa peine, il n'en sera rien. L'instance a remis vendredi son rapport au président de l'UCI, Brian Cookson, sans préconiser de sanction allégée pour l'ancien cycliste suspendu à vie.

Le Texan avait affirmé avoir fait preuve d'honnêteté devant cette commission, lui qui a menti pendant plus de dix ans sur ses pratiques de dopage. «À ce moment de ma vie, je ne suis pas dans l'optique de protéger qui que ce soit. Hormis sept personnes, qui portent le nom Armstrong [NDLR: sa femme, ses cinq enfants et lui même]», a-t-il indiqué au journal britannique Sunday Times.

La commission indépendante sur le dopage a été mise en place par l'UCI après que Lance Armstrong a été convaincu de dopage. L'ancien septuple vainqueur du Tour de France a été déchu de ses titres en 2012 après une enquête de l'agence américaine antidopage (USADA), avant d'avouer ses pratiques en janvier 2013.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion