Location au Luxembourg – Pas de loi prévue pour mieux encadrer Airbnb

Publié

Location au LuxembourgPas de loi prévue pour mieux encadrer Airbnb

LUXEMBOURG - Contrairement à d'autres pays, le Luxembourg ne compte pas encadrer davantage les plateformes en ligne via lesquelles des particuliers proposent des logements.

Pour le ministre de l'Économie, les sites comme Airbnb contribuent «à la diversité et à l'attractivité de l'offre touristique au Luxembourg».

Pour le ministre de l'Économie, les sites comme Airbnb contribuent «à la diversité et à l'attractivité de l'offre touristique au Luxembourg».

Le succès des sites comme Airbnb, qui permettent aux particuliers de louer leur appartement ou leur maison à d'autres personnes privées, ne semble pas inquiéter les autorités grand-ducales. Contrairement à d'autres pays qui adaptent leur législation, le Luxembourg ne compte, pour l'instant, pas encadrer davantage ce type d'activité. «Il n'y a pas de raison à priori de limiter cette activité tant que les particuliers ne se comportent pas comme de véritables professionnels», a expliqué Étienne Schneider, dans une réponse parlementaire publiée ce mardi.

Pour le ministre de l'Économie, les plateformes comme Airbnb, qui propose environ 200 habitations sur le territoire luxembourgeois, représentent même une opportunité pour le pays. «Cette offre très diverse constitue un complément intéressant à l'offre d'hébergement touristique classique et peut attirer une nouvelle clientèle à la recherche d'un hébergement alternatif», souligne le ministre.

Bien qu'il n'y ait pas de législation spécifique, les particuliers doivent tout de même se soumettre à plusieurs obligations. Ils doivent notamment respecter des critères de salubrité et de sécurité. Ils doivent aussi déclarer les revenus liés à cette activité. Toutefois, précise le ministre, «s'il s'avère qu'une adaptation de notre législation devient indispensable pour mieux encadrer cette activité, les mesures qui s'imposent seront mises en oeuvre». Pour cela, le gouvernement expliquer observer de près les évolutions dans nos pays voisins «qui pourront être, le moment venu, une source précieuse de comparaison et d'inspiration».

(jd/L'essentiel)

Ton opinion