Sécurité en train – Pas de patrouilles SNCF armées au Luxembourg

Publié

Sécurité en trainPas de patrouilles SNCF armées au Luxembourg

LUXEMBOURG - Les agents armés déployés dans les trains SNCF ne devraient logiquement pas être actifs sur le territoire luxembourgeois.

La France prévoit de mettre en place des patrouilles armées à l'intérieur des trains de la SNCF.

La France prévoit de mettre en place des patrouilles armées à l'intérieur des trains de la SNCF.

Editpress

L'annonce de la mise en place prochaine de patrouilles d'agents armés à l'intérieur des trains SNCF a fait son effet. Et le Luxembourg se voit directement concerné étant donné la fréquence des liaisons transfrontalières. Le ministère de la Sécurité intérieure a expliqué «n'avoir reçu aucune demande de la France» concernant la présence d'agents armés dans des trains SNCF circulant sur le territoire luxembourgeois.

Également interrogé sur le sujet, le ministre des Infrastructures, François Bausch (Déi Gréng), a, lui, indiqué que le champ d'action de ces patrouilles serait «normalement limité au territoire français, ce qui exclut donc le Luxembourg». Une adaptation similaire pour les trains CFL semble encore moins probable.

Aucune discussion sur le sujet n'a été lancée, alors même que la création d'une police ferroviaire «n'est pas envisagée», a rappelé le ministre de la Sécurité intérieure, Étienne Schneider (LSAP), dans une réponse parlementaire. Les CFL, eux, se déclarent «totalement tributaires des autorités». Même discours du côté de la SNCF, qui précise que les modalités d'application de la décision française n'ont pas encore été définies.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion