Pas facile la vie après la Maison-Blanche

Publié

Pas facile la vie après la Maison-Blanche

Le journal du matin livré en retard, pas de table dans la cuisine, des chaises empruntées aux voisins... pour Laura Bush, la vie ne semble pas toujours aisée.

Les petits tracas du quotidien de tout à chacun ont rattrapé les Bush, après huit ans d'absence... (afp)

Les petits tracas du quotidien de tout à chacun ont rattrapé les Bush, après huit ans d'absence... (afp)

"Nous avons très peu de meubles. Nous n'avons pas de table de cuisine ni de table pour la salle à manger", explique Mme Bush dans une interview qui devait être diffusée vendredi sur la chaîne ABC. Elle ajoute qu'elle n'a pas encore eu l'occasion de faire la cuisine elle-même, ses amis lui ayant apporté des plats préparés pour leur souhaiter la bienvenue.

"Des amis m'ont prêté une table, dit-elle, et l'autre soir, j'avais seize personnes à dîner et j'ai dû emprunter des chaises au Secret Service", le service de protection des personnalités, installé à côté de la maison des Bush dans l'un des quartiers les plus huppés de Dallas.

Changement de vie

Mme Bush explique également qu'elle se tient au courant de l'actualité, même si elle n'a pas regardé le discours solennel de Barack Obama devant le Congrès mardi, confiant qu'elle l'avait même "complètement oublié".

"Le lendemain (du discours), je me suis dit que c'était quand même drôle de penser que pendant huit ans j'étais stressée" avant ce type de discours, a dit Mme Bush. "Cette fois, c'est arrivé et je n'y ai même pas pensé".

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion