Pétition au Luxembourg – Passer à l'orange ne devrait pas être puni

Publié

Pétition au LuxembourgPasser à l'orange ne devrait pas être puni

LUXEMBOURG - Plusieurs pétitions publiques ont été validées. Interdiction des sacs plastique, gaspillage alimentaire ou feux tricolores font partie des thèmes évoqués.

Un passage au feu orange vaut une amende de 49 euros. Une pétition demande à ce que cela cesse.

Un passage au feu orange vaut une amende de 49 euros. Une pétition demande à ce que cela cesse.

L'essentiel

La commission des pétitions de la Chambre des députés a donné son feu vert à plusieurs pétitions publiques ce vendredi et pourront donc bientôt être ouvertes à signatures sur le site Internet de la Chambre. Les pétitions retenues évoquent des sujets divers et variés.

Un pétitionnaire réclame ainsi l'interdiction de fumer aux arrêts de bus et sur les plates-formes de chemin de fer, un autre veut que les patrons de bars puissent choisir d'autoriser ou non de fumer dans leurs établissements. Suite au scandale du pain jeté à la poubelle dans la capitale, une autre pétition se mobilise contre le gaspillage alimentaire en réclamant une législation plus stricte. Une autre initiative préconise une interdiction des sacs en plastique jetables au Luxembourg.

Un débat public contre la vente de fourrures

Un passage au feu orange vaut une amende de 49 euros. Une mesure jugée trop stricte si on en croit une pétition, également validée, qui demande à ce que le fait de passer à l'orange soit moins puni. En contrepartie, le pétitionnaire demande à ce que le non-respect d'un feu rouge s'accompagne d'une amende plus élevée (NDLR: actuellement elle est de 145 euros + un retrait de deux points sur le permis de conduire).

Contacté par L'essentiel, le président de la commission, Marco Schank (CSV) a également précisé que le débat public sur la pétition réclamant l'interdiction de la vente de fourrures se tiendra le 20 juin, à 15h30. Par contre, la date du débat public sur la pétition pour la fermeture de la centrale de Cattenom (qui avait recueilli plus de 9 700 signatures) n'est pas encore connue.

(Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Deux pétitions en attente

À noter que la pétition demandant le retour du Luxembourg dans le concours de l'Eurovision, n'a pas encore été validée. Le texte devra d'abord être reformulé. Tout comme celui de la pétition réclamant que le luxembourgeois devienne une langue officielle (disposition qui existe déjà dans la loi).

Ton opinion