Selon son entourage: Patrick Balkany est sorti de prison

Publié

Selon son entouragePatrick Balkany est sorti de prison

L'ancien maire de Levallois-Perret Patrick Balkany a fait l'objet d'un aménagement de peine, après avoir passé plusieurs mois derrière les barreaux pour fraude fiscale.

Former mayor of Levallois-Perret Patrick Balkany stands at his home in Giverny on August 5, 2022, after he left the Fleury-Merogis Prison. - Former mayor of Levallois-Perret Patrick Balkany left the Fleury-Merogis Prison on August 5, 2022 after the Paris Court of Appeal authorised his release on August, 4 2022. His lawyer Robin Binsard told AFP that he had obtained a conditional release after Patrick Balkany spent five months in Fleury-Merogis prison for tax fraud. (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

AFP

L'ancien maire LR de Levallois-Perret, Patrick Balkany est discrètement sorti de prison vendredi matin tôt après plusieurs mois de détention à Fleury-Mérogis (Essonne) pour fraude fiscale. Il est apparu devant la presse amaigri, affaibli, les cheveux longs dans son manoir de Giverny qu'il avait rejoint peu avant 9h30. Il s'est dit «soulagé» après plusieurs mois à l'isolement sans croiser aucun autre détenu.

Jeudi, la cour d'appel de Paris a accédé à sa demande d'aménagement de peine. Il avait été condamné en 2019 à 4 ans de prison pour fraude fiscale. Les journalistes présents devant la maison d'arrêt ne l'avaient pas vu quitter la maison d'arrêt mais son entourage a assuré à l'AFP qu'il était sorti.

Son épouse Isabelle avait tweeté plus tôt : «ALERTE MÉTÉO Vigilance Orange Eure et #Levallois Avis de forte tempête d'amitié, de bienveillance, d'affection, de tendresse et de câlins...» suivi de nombreux émoticones.

L'ancien baron des Hauts-de-Seine et son épouse Isabelle Balkany avaient été reconnus coupables en première instance puis en appel de fraude fiscale entre 2009 et 2015. Plus précisément, il leur est reproché de ne pas avoir payé d'impôt sur la fortune entre 2010 et 2014, d’en avoir payé un minoré en 2015, ainsi que d'avoir payé un impôt sur le revenu amplement sous-évalué entre 2009 et 2014.

Autre procès en octobre

M. Balkany avait été incarcéré en 2019 dès sa condamnation, puis libéré en février 2020 pour raison de santé, puis placé sous bracelet électronique en mars 2021. Il avait été réincarcéré en février pour n'avoir pas respecté les obligations liées au port de son bracelet électronique. Son épouse, dont le port du bracelet électronique avait également été révoqué, avait, elle, été hospitalisée après avoir, selon son mari, fait une tentative de suicide en février. Elle a regagné son domicile le 4 juin en attendant une éventuelle convocation devant la justice.

Outre cette condamnation pour fraude fiscale, Patrick Balkany et Isabelle Balkany ont également été définitivement condamnés, en juin 2021, pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et pour prise illégale d’intérêts. Seule la question du quantum de la peine reste en suspens, avec un nouveau procès prévu en octobre prochain.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires