Chine/Etats-Unis – Pékin à l'offensive dans la guerre commerciale
Publié

Chine/États-UnisPékin à l'offensive dans la guerre commerciale

Le ton est monté entre les États-Unis et la Chine, embarqués depuis un an dans une guerre commerciale, à coup de barrières douanières réciproques.

Wei Fenghe, ministre de la Défense, a adopté un ton martial.

Wei Fenghe, ministre de la Défense, a adopté un ton martial.

AFP/Roslan Rahman

La Chine a encore haussé le ton dimanche dans sa guerre commerciale contre les États-Unis, rejetant l'échec des discussions sur Washington et ne laissant entrevoir à court terme aucune sortie de crise. Menaces d'embargo sur certains métaux, liste noire d'entreprises étrangères, hausse des droits de douane et rhétorique guerrière: en quelques jours, Pékin est passé résolument à la contre-offensive, près d'un an après le début de son affrontement économique avec Washington.

«La guerre commerciale ne rend pas sa grandeur à l'Amérique», a persiflé depuis Pékin le vice-ministre de l'Information, Guo Weimin. Le président des États-Unis Donald Trump a augmenté en juillet 2018 les droits de douane sur des produits chinois, mesure suivie de sanctions réciproques en Chine. Depuis lors, les prix et les coûts de production ont augmenté aux États-Unis, leurs exportations vers la Chine ont baissé et la croissance mondiale est menacée, a résumé M. Guo.

Au même moment, depuis Singapour, le ministre chinois de la Défense assurait que la deuxième puissance économique mondiale répondrait aux assauts de Washington. «Si les États-Unis veulent parler, nous allons maintenir la porte ouverte. S'ils veulent l'affrontement, nous sommes prêts», a martelé le général Wei Fenghe. Un mois après l'échec à Washington des discussions commerciales, M. Guo a estimé pour sa part que les États-Unis portaient «l'entière responsabilité» de ce revers pour avoir à plusieurs reprises modifié leurs exigences.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion