Actions du dalaï-lama – Pékin dénonce un «terrorisme déguisé»
Publié

Actions du dalaï-lamaPékin dénonce un «terrorisme déguisé»

Les responsables chinois ont accusé mercredi le «groupe du dalaï-lama» d'inciter les moines tibétains à s'immoler par le feu et de prêcher ainsi la violence.

Depuis le mois de mars, huit moines et une nonne se sont suicidé ou ont tenté de le faire en s'immolant par le feu pour dénoncer la pression de Pékin.

Depuis le mois de mars, huit moines et une nonne se sont suicidé ou ont tenté de le faire en s'immolant par le feu pour dénoncer la pression de Pékin.

AFP

«Les cas d'immolation sont contraires à la morale et à la conscience et devraient être condamnés», a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jiang Yu, lors d'un point de presse régulier. Au lieu de cela «ils ont magnifié le sujet pour inciter plus de personnes à leur emboîter le pas», a ajouté le porte-parole chinois.

Depuis le mois de mars, huit moines et une nonne se sont suicidé ou ont tenté de le faire en s'immolant par le feu, presque tous dans la préfecture d'Aba, située au cœur d'une zone à forte population tibétaine dans la province du Sichuan, aux portes de la Région autonome du Tibet.

S'exprimant depuis la ville indienne de Dharamsala (nord) où est installé le gouvernement tibétain en exil, le Premier ministre Lobsang Sangay a déclaré pour sa part qu'une journée de prières avait été organisée «par solidarité avec ces Tibétains qui ont sacrifié leur vie pour la cause du Tibet, en particulier ceux qui se sont immolés, leur famille et ceux qui souffrent de la répression au Tibet». «Nous rendons par conséquent hommage à leur courage et sommes solidaires de leur esprit indomptable», a-t-il ajouté.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion