Royaume-Uni: Pendant 43 ans, elle s’est recueillie sur la mauvaise tombe

Publié

Royaume-UniPendant 43 ans, elle s’est recueillie sur la mauvaise tombe

Depuis 1979, une Britannique pensait rendre visite à son défunt père au cimetière. Elle a appris sur Facebook qu’il y avait eu méprise sur la personne.

Sylvia Ross ne s’en remet pas. Âgée de 67 ans, cette Britannique originaire de Bishop Auckland (centre de l’Angleterre) vient d’apprendre une terrible nouvelle concernant son défunt père. Depuis 1979, à chaque anniversaire, Noël et fête des Pères, l’Anglaise déposait des fleurs sur la tombe de son papa, au cimetière de Witton Park. Les années passant, la fille de Sylvia, Lynette, a également pris l’habitude d’aller rendre hommage à ce grand-père qu’elle n’a jamais connu. C’est en lisant un post publié sur Facebook que mère et fille sont tombées des nues.

Les responsables du cimetière de Witton Park cherchaient à entrer en contact avec une famille se rendant régulièrement sur les lieux. Lynette a tressailli en reconnaissant ce qu’elle croyait être la tombe de son grand-père dans le descriptif. Renseignement pris, Sylvia et Lynette ont eu la confirmation qu’elles avaient passé toutes ces années à se recueillir sur la tombe de quelqu’un d’autre. Le père de la Britannique, mort à 51 ans d’une défaillance cardiaque, reposait dans une sépulture sans plaque, à quelques mètres de là. Une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre comme une telle erreur a pu être commise.

«Nous sommes écœurées et ma maman a le cœur brisé. (…) Elle se dit que son père a reposé là en pensant que pas un seul d’entre nous ne se souciait de lui, sans fleurs ni visites, rien», confie Lynette, 42 ans, au Northern Echo. Les autorités du comté de Durham ont tenu à préciser qu’elles ne géraient le cimetière que depuis 2009. «Nous avons soigneusement déplacé les objets vers la bonne tombe dans les plus brefs délais. (…) Cela n’enlève rien à la douleur que la famille a ressentie, et nous voudrions réitérer nos excuses les plus sincères pour tout dommage causé», ont-elles fait savoir.

(joc)

Ton opinion

3 commentaires