Enquête judiciaire – Perquisition au sein du ministère de la Justice

Publié

Enquête judiciairePerquisition au sein du ministère de la Justice

LUXEMBOURG - La police judiciaire s'est rendue ce jeudi dans les locaux du ministère dans le cadre de l'enquête sur la prise d'influence supposée de Luc Frieden.

Après avoir été blanchi mercredi par un haut fonctionnaire, Luc Frieden se retrouve une nouvelle fois au centre de l'actualité, ce jeudi. Un retour sur le devant de la scène au travers d'une perquisition de la police judiciaire qui se déroule en ce moment dans les locaux du ministère de la Justice.

Confirmée par le porte-parole d'Octavie Modert, cette perquisition ne fait pour le moment l'objet d'aucun commentaire. De son côté, le porte-parole de l'institution judiciaire, contacté par L'essentiel Online indique que «des précisions sur cet événement pourraient être apportées au cours de l'audience (NDLR: du procès Bommeleeër).»

Selon toute vraisemblance, cette perquisition est en lien direct avec les accusations du procureur d'État, Robert Biever, qui accuse l'actuel ministre des Finances d'avoir, en 2008, conclu un pacte avec l'ancien directeur de la police grand-ducale, Pierre Reuland, dans le cadre de l'affaire Bommeleeër. Objectif de cette alliance, selon Robert Biever: stopper les investigations sur les attentats perpétrés dans les années 1980 au Grand-Duché.

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion