Polémique: Petite amie au foyer: la tendance TikTok sexiste qui divise

Publié

PolémiquePetite amie au foyer: la tendance TikTok sexiste qui divise

Avec plus de 140 millions de vues, les vidéos de #stayathomegirlfriend cartonnent. Une vision de la femme archaïque dénoncée par de nombreuses TikTokeuses.

par
Nina Seddik
Sur TikTok, les vidéos dépeignant le quotidien de petites amies au foyer cartonnent. 

Sur TikTok, les vidéos dépeignant le quotidien de petites amies au foyer cartonnent. 

Getty Images

«Tout ce que j’ai fait pour mon copain aujourd’hui.» C’est le titre d’une vidéo publiée par le mannequin américain Kendel Kay sur TikTok le 12 octobre dernier. Visionnée plus de quatre millions de fois, on y voit la jeune femme énumérer ses activités quotidiennes, en attendant que son compagnon ait terminé sa journée de travail. Parmi elles: tâches ménagères, préparation des repas et de boissons qu’elle apporte à son petit ami tout au long de la journée.

Tâches ménagères et relations inégalitaires

La vidéo de Kendel Kay n’est pas un ovni qui se baladerait sur la plateforme chinoise par hasard. Elle s’inscrit dans la tendance des publications contenant le hashtag #stayathomegirlfriend (petite amie au foyer) visionnées plus de 180 millions de fois. Entre tâches ménagères, développement personnel, séances de sport, de shopping et soins cosmétiques, ces jeunes femmes, sans enfants et engagées dans des relations hétérosexuelles, exposent un quotidien qu’elles estiment privilégié puisque débarrassé de tout souci matériel grâce à leur compagnon. 

Certaines vont même jusqu’à partager des tutos expliquant comment devenir une petite amie au foyer. Selon la TikTokeuse sud-africaine @trullyzoe, le mot féminisme est à bannir de son vocabulaire. Dans une vidéo intitulée «5 choses que j’ai faites pour devenir une petite amie au foyer», elle explique être devenue «plus féminine et une femme traditionnelle, ne sortir qu’avec des hommes riches, refuser une relation égalitaire, améliorer son apparence et ne pas évoquer le féminisme au sein de son couple.»

Adhérez-vous à la tendance #stayathomegirlfriend?

Une tendance jugée sexiste

Sur TikTok, de nombreuses voix de femmes s’élèvent pour critiquer ces vidéos qu’elles accusent de véhiculer des clichés sexistes, de créer des injonctions et de mettre en avant une population ultra favorisée. Le fait que le quotidien de ces jeunes femmes tourne autour de celui de leur compagnon et qu’elles ne soient pas indépendantes financièrement est également pointé du doigt. «Quand je vois ces vidéos, je me demande ce qu’il se passerait si le couple se séparait, s’interroge une TikTokeuse. Il n’y a aucun contrat comme cela peut être le cas dans un mariage. J’ai peur pour elles.»

Certaines TikTokeuses optent quant à elles pour le registre satirique afin de dénoncer un quotidien qu’elles jugent morne et semblable à une prison. 

Ton opinion

2 commentaires