Philippe Lucas: «elle fait le bon choix»
Publié

Philippe Lucas: «elle fait le bon choix»

Dans un entretien au point.fr, L'entraîneur Philippe Lucas, qui dirigeait Manaudou lors de ses plus grandes performances, a estimé qu’elle avait raison d’arrêter sa carrière.

«Nous formions un duo, a souligné Philippe Lucas. Nous avions des liens très forts, elle n'a jamais retrouvé ça». (AFP)

«Nous formions un duo, a souligné Philippe Lucas. Nous avions des liens très forts, elle n'a jamais retrouvé ça». (AFP)

«Elle fait le bon choix en raccrochant, elle va pouvoir être enfin tranquille. Il faut respecter sa décision de dire stop. Elle est grande, elle sait ce qu'elle fait. Je ne me fais pas de souci pour elle», a déclaré Philippe Lucas, qui fut son entraîneur entre 2001 et 2007, à Melun (région parisienne) et Canet-en-Roussillon (sud de la France). Il encadrait notamment la nageuse lors de son titre olympique à Athènes en 2004, et de ses titres mondiaux en 2005 et 2007.

«Nous formions un duo, a souligné Philippe Lucas. Nous avions des liens très forts, elle n'a jamais retrouvé ça. Quand les gens me croisent dans la rue, ils me demandent : Qu'est-ce que devient votre fille ? Laure, c'est quelqu'un qui reste et qui restera toujours important pour moi. Il ne faut pas oublier tout ce que l'on a fait ensemble. Il ne faut pas cracher dans la soupe».

«Ça aurait été une boucherie»

«Entre 17 ans et 21 ans, elle a tout gagné, a-t-il rappelé. Elle a un palmarès énorme : championne d'Europe, championne du monde, championne olympique. Elle a été à un moment la plus grande nageuse au monde. De tous les temps ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est qu'elle est simplement allée à 50 % de ses limites. Elle a remporté la moitié de ce qu'elle aurait dû gagner».

«Si elle avait continué à nager au même niveau après notre séparation en mai 2007, elle aurait fait un carton aux Jeux olympiques à Pékin en 2008. Ça aurait été une boucherie. Dans quelque temps, peut-être dans quelques années, je lui dirai entre quatre yeux ce que je pense».

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion