Province de Luxembourg – Placé sous mandat d'arrêt pour un incendie mortel
Publié

Province de LuxembourgPlacé sous mandat d'arrêt pour un incendie mortel

CHINY - Un suspect originaire de la province de Luxembourg a été placé mardi, sous mandat d'arrêt, pour meurtre et incendie volontaire.

Un habitant de Chiny, dans la province de Luxembourg, a avoué avoir bouté le feu, le 3 juin, à un immeuble habité situé à Gembloux, en province de Namur. Le jeune homme, né en 1990, a été placé sous mandat d'arrêt, a-t-on appris mardi.

L'incendie qu'il avait déclenché avait fait une victime. Le corps d'une dame âgée de 60 ans avait été retrouvé sur son lit, poignets et chevilles attachés par des morceaux de tissu, explique l'agence de presse Belga. Ces éléments avaient mis les enquêteurs sur la piste d'un acte volontaire.

Jeux à caractère sexuel

Le procureur du roi de Namur avait précisé quelques jours après les faits que le décès n'était pas dû à l'incendie mais à un acte précédant le feu. Le suspect est dès lors poursuivi pour meurtre.

Ce dernier, identifié grâce aux caméras de surveillance, a expliqué aux enquêteurs qu'il s'adonnait à des jeux à caractère sexuel avec la victime, qu'il n'avait par ailleurs jamais rencontré avant les faits. Pris de panique, il aurait alors mis le feu à plusieurs objets dans le logement. Des explications qui ont peu convaincu le juge d'instruction, souligne Belga. Le meurtrier risque 15 à 20 ans de prison.

(L'essentiel)

Ton opinion