«Planquez-vous les filles, DSK débarque!»

Publié

«Planquez-vous les filles, DSK débarque!»

Le chroniqueur de France Inter, Stéphane Guillon, a tapé fort mardi matin dans son billet d’humeur. Le patron du FMI n’a guère apprécié.

Attention «mesures exceptionnelles de sécurité au sein de la rédaction» annonce Stéphane Guillon mardi matin. Les membres féminins de l’équipe doivent porter des «tenues longues, sobres et totalement anti sexes» avertit le chroniqueur qui a fait toute sa chronique autour de l’adultère qu’a commis le chef du FMI l’an passé avec Piroska Nagy, une ancienne haute responsable d’origine hongroise.

«Les endroits sombres et reclus de la station ont été condamnés». Et d’énumérer cinq seuils d’alerte dont l’ultime serait une alarme qui ordonnerait l’évacuation de tout le personnel féminin. «Parce que pas question de se retrouver avec une flopée de congés maternité dans sept mois»…

DSK dénonce la méchanceté

L’intéressé, invité de l’émission juste après l’intervention du chroniqueur flingueur, a, fait rarissime dans les médias français, exprimé son mécontentement. «J’ai peu apprécié les commentaires de votre humoriste (…) L’humour, c’est pas drôle surtout quand c’est principalement de la méchanceté».

Dominique Strauss-Kahn - France Interenvoyé par franceinter

Interrogé par Bruce Toussaint dans «L’édition spéciale» sur Canal + mardi midi, Stéphane Guillon s’est défendu d’avoir été «méchant». «Tout le monde en a plaisanté (…) mais DSK est à Washington, complètement déphasé». Et n’a pas forcément réalisé qu’on en avait plaisanté en France. Quant aux excuses que Frédéric Schlesinger, directeur délégué de la station a présenté au politique, Stéphane Guillon a répondu avec l’humour qui le caractérise «Ah bon, il vient pourtant de m’envoyer une caisse de champagne, je ne sais vraiment plus sur quel pied danser !»

Ça promet pour mercredi: c’est Martine Aubry l’invité de France Inter et Stéphane Guillon a encore quelques idées… rendez-vous à 7h55.

Marion Chevrier/lessentiel.lu

Ton opinion