Au Luxembourg – Plus aucun sans-abri dans le pays en 2030?

Publié

Au LuxembourgPlus aucun sans-abri dans le pays en 2030?

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché a signé, lundi, la déclaration de Lisbonne qui vise à lutter contre le sans-abrisme en Europe. L'ambition est forte à l'horizon 2030.

Comment lutter contre le sans-abrisme en Europe grâce aux actions nationales et même locales? Quelles sont les priorités? Comme financer les actions?

Comment lutter contre le sans-abrisme en Europe grâce aux actions nationales et même locales? Quelles sont les priorités? Comme financer les actions?

Editpress/Isabella Finzi

Présidence portugaise du Conseil de l'UE oblige, c'est depuis Lisbonne qu'était organisée, lundi, la signature de la déclaration qui donne vie à une plateforme européenne de «lutte contre le sans-abrisme». C'est en visioconférence que la ministre luxembourgeoise de la Famille et de l'Intégration, Corinne Cahen, a participé à l'événement et à ce projet européen qui associe évidemment le Grand-Duché.

La Commission européenne et la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abri (FEANTSA) sont également associées à la démarche, qui reflète l'engagement pris à Porto avec les partenaires sociaux et les organisations de la société civile pour mettre en œuvre le plan d'action vers une Europe sociale forte. Comment lutter contre le sans-abrisme grâce aux actions nationales et même locales? Quelles sont les priorités? Comment financer les actions à travers cette déclaration de Lisbonne?

L'objectif est de mettre fin à l'exclusion liée au logement d'ici 2030, ont rappelé les différents acteurs. Le Luxembourg lutte déjà avec la mise en place de «structures de bas seuil comme la "Wanteraktioun", ou la nouvelle halte de nuit pour femmes ainsi que des logements "housing first" et des logements sociaux pour les plus démunis», rappelle Corinne Cahen, dont le ministère profitera aussi, désormais, d'un élan continental.

(nc/L'essentiel)

Ton opinion