Au Luxembourg – Plus de 178 millions de lettres traitées l'an dernier

Publié

Au LuxembourgPlus de 178 millions de lettres traitées l'an dernier

LUXEMBOURG - Le nombre de lettres traitées est en diminution, alors que celui des colis livrés est en augmentation. Le chiffre d'affaires du secteur diminue.

Le nombre de lettres traitées au Luxembourg est en diminution de 3,9% entre 2017 et 2018.

Le nombre de lettres traitées au Luxembourg est en diminution de 3,9% entre 2017 et 2018.

Pierre Matge

Le nombre de lettres traitées au Luxembourg est en diminution de 3,9% entre 2017 et 2018, atteignant 178,43 millions, selon une étude de l'ILR publiée mercredi. L'Institut luxembourgeois de régulation montre dans son analyse du marché des services postaux que le chiffre d'affaires du secteur est en baisse de 2,7% sur la période, à 166,74 millions d'euros. Les lettres pèsent pour 68% de ces revenus, les colis pour 32%.

Chaque habitant du pays a en effet reçu en moyenne 1,16 colis par mois en 2018, contre un par mois en 2017, pour 9,95 millions d'unités livrées au total au Luxembourg (+11,6 % sur un an). «L'augmentation du trafic de colis n'entraîne pas une croissance du chiffre d'affaires», relève l'ILR.

Moins de boîtes aux lettres

En effet, le volume global traité est passé de 7,73 millions à 9,95 millions d'unités en deux ans, pendant que les recettes se stabilisaient autour de 53 millions d'euros en 2017 et 2018. Conséquence, le revenu moyen par colis a chuté de 7,12 % par rapport à 2017, s'établissant à 5,35 euros. Celui par lettre reste à 64 cents.

«Concernant l'accès des consommateurs aux services postaux, le nombre de points automatiques de distribution de colis (pack up) est en constante augmentation et passe de 32 en 2015 à 91 en 2018, soit une hausse de 184% en trois ans. En revanche, le nombre de boîtes aux lettres diminue et passe de 1 141 en 2017 à 1 131 en 2018», développe l'ILR.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion